MESCHOIX + est un programme initialement Québécois qui vise à redonner aux gens la capacité de maitriser leur consommation (où, quand, avec qui, et quelle quantité). En partenariat avec les acteurs internationaux, la Fédération Addiction travaille depuis plusieurs années à la mise en oeuvre du programme en France.

MENU

· Présentation du programme

· Historique du programme

· Actualités du programme

· Formation au programme

· Cartographie des professionnels formés au programme

· Contact

**

Présentation du programme

Meschoix est une gamme d’outils dont l’objectif est de redonner aux gens la capacité de choisir où, quand, avec qui et quelle quantité ils consomment.

Il s’adresse à ceux qui s’inquiètent des conséquences associées à leur consommation et qui désirent modifier leurs habitudes.

Le programme comprend actuellement plusieurs volets : Alcochoix+, Meschoix Cannabis et Mes Choix toutes substances. Six éléments forment le programme :

      1. auto-observation de la consommation
      2. établissement d’un objectif d’intervention spécifique
      3. identification des situations à haut risque
      4. stratégies pour réduire ou éviter la consommation
      5. stratégies d’adaptation
      6. auto-renforcement pour l’atteinte des objectifs (Miller et al. 1992)

Les différentes phases comprennent des lectures, des exercices de réflexion, des encadrés informatifs et des questionnaires. Le programme s’appuie sur un manuel destiné au patient ainsi qu’un carnet pour noter ses consommations.

La mise en œuvre du programme prévoit deux à six rencontres d’environ 60 minutes en fonction des capacités et des besoins du patient. Les avantages du programme résident en une approche non-stigmatisante, un programme adapté au rythme et aux besoins des individus et un programme flexible.

Le programme canadien prévoit trois formules d’accompagnement (formule autonome, formule guidée, formule de groupe) afin de s’adapter aux besoins des patients.

Historique du programme

Conception du programme

Développé à l’origine par les Canadiens du RISQ (programmation universitaire de Recherche et d’Intervention sur les Substances psychotropes du Québec), le premier volet Alcochoix+ a été lancé par le GREA en Suisse romande au printemps 2008, qui en a acheté les droits au ministère québécois.

En 2015, le ministère des affaires au Ministère de la santé et des services sociaux (MSSS) du Québec a donné son accord pour que le RISQ, le GREA et la Fédération Addiction puisse mettre à jour le programme sans paiement de licence, à la condition que le RISQ soit garant de la démarche scientifique. La FEDITO a rejoint ensuite la dynamique.

La Fédération addiction est donc membre du consortium international (Québec, Suisse, Belgique, France) – et contribue à l’adaptation du programme Alcochoix+ dans le contexte français et au développement d’une déclinaison d’outils MESCHOIX.

Sous l’impulsion du RISQ (Québec) avec la participation du Consortium international (GREA, Fédération Addiction, Fédito Bxl, RISQ), de nouveaux volets du programme ont ainsi été élaborés (volet Cannabis, JEU, Toutes substances) et vont être expérimentés dans les différents pays.

Expérimentations du programme

La Fédération Addiction a tout d’abord mené, en 2017 et 2018, une première expérimentation avec le soutien de la MILDECA (Mission Interministérielle de Lutte contre les Drogues et les Conduites Addictives) et de la DGS (Direction Générale de la Santé) afin d’observer la compatibilité du volet Alcochoix+ vis-à-vis du contexte français.

Les retours de cette première expérimentation ont notamment permis de faire remonter tous les éléments nécessaires pour adapter le programme au contexte Français aboutissant à la publication d’une version Européenne d’Alcochoix+ début 2019.

Depuis, la Fédération Addiction continue de travailler autour de la mise en œuvre du programme afin de toucher davantage le public à risque non dépendant (consommations de 12 à 35 unités standard par semaine).

Actualités du programme

2nde expérimentation dans le secteur spécialisé : parution du rapport d’évaluation

Dans la suite de la première expérimentation, la Fédération Addiction a mené de janvier 2019 à juillet 2020, une nouvelle phase d’expérimentation du programme avec le soutien de l’ARS Nouvelle-Aquitaine et de la MILDECA afin d’étudier les manières les plus efficaces de toucher les consommateurs à risques non dépendants. Pour cela, les structures spécialisées formées au suivi via Alcochoix+ ont mobilisé leurs partenaires extérieurs pour communiquer sur le programme.

Il s’agissait d’une part d’améliorer et d’analyser les modalités de mobilisation des partenaires et d’autre part d’observer les modes de mise en œuvre les plus appropriés selon les publics.

4 CSAPA identifiés par l’ARS Nouvelle Aquitaine (l’ANPAA 19 à Brive-la-Gaillarde, l’ANPAA 33 à Bordeaux, le Centre Maurice Cerisé du CEID à Bordeaux et le CSAPA CEID Béarn à Pau). 15 professionnels ont ainsi été formés au programme. Des supports de communication ont été réalisés avec les professionnels et ont facilité la présentation d’Alcochoix+ aux 30 partenaires extérieurs qui avaient été identifiés (CHRS, Services de Santé au Travail, ESAT, Missions Locales, etc.). A l’issu de l’expérimentation, 68 personnes ont ainsi pu faire l’objet d’un suivi par le biais d’Alcochoix+.

L’expérimentation a été clôturée par une dernière phase d’évaluation qui a permis de faire remonter les principales recommandations utiles à la mise en œuvre du programme. Le rapport d’évaluation est maintenant disponible.

👉Les principales conclusions de l’évaluation

👉Rapport d’évaluation – expérimentation Alcochoix+ en Nouvelle-Aquitaine

Expérimentation dans les Maisons de Santé : mise en place d’un partenariat avec l’INCa et AvecSanté

En mars 2020, la Fédération Addiction et l’Institut National du Cancer ont lancé une étude exploratoire et de faisabilité autour du programme Alcochoix+ en partenariat avec la Fédération AvecSanté (ex Fédération des Maisons de Santé)

Cette étude permettra de continuer le travail entrepris pour cibler un public difficile à toucher dans les structures spécialisées – les personnes à risques non dépendantes – en travaillant cette fois-ci sur la structuration de la mise en œuvre du programme Alcochoix+ en lien avec les offreurs de soins primaires. Il s’agira plus particulièrement de protocoliser les modalités d’accompagnement et de mise en œuvre du programme par les offreurs de soin primaires et d’identifier les potentielles adaptations du programme pour faciliter sa mise en œuvre et son déploiement.

Pour cela, les professionnels de 4 maisons de santé situées en Bourgogne Franche Comté et Nouvelle Aquitaine ont été formés au programme en novembre et décembre afin de pouvoir assurer le suivi de consommateurs à risques. Ils ont ainsi commencé leurs premiers suivis dès la fin de l’année.

Cette phase se déroulera sur l’année 2020 et 2021 et servira de préparation à une deuxième phase d’implémentation à grande échelle qui se fera sur 3 régions en 2021/22.

Parution des premières versions des autres outils Meschoix

Les outils Meschoix Cannabis et Alcochoix+ existent maintenant aussi sous une version PDF interactive, qui permet au patient de le compléter directement par téléphone. Cela permettra notamment de faciliter les suivis à distance, récurrents en période de crise sanitaire.

Formation au programme

Afin de poursuivre le déploiement du programme Meschoix au sein du secteur spécialisé en addictologie – où le programme répond à une demande d’outillage de la part des professionnels – la Fédération Addiction propose de nouvelles formations y compris pour les nouveaux volets du programme (Meschoix Cannabis et Meschoix Jeux).

Pour cela, un pool de formateurs français a été nouvellement constitué. La formation des nouveaux formateurs a ainsi eu lieu les 27 et 28 octobre 2020 et a été animée par nos confrères québécois.

Une première formation pour mettre en œuvre le programme est donc proposé au niveau national les 20 et 21 mai 2021.

En plus d’être habilité à dispenser des suivis via le programme, la participation à la formation donne également accès à :

        • Un kit regroupant les outils relatifs au programme MesChoix
        • Une session de supervision en présence du formateur pour pouvoir partager sur sa pratique et solliciter des conseils
        • Une journée annuelle d’échange de pratique réunissant les professionnels déjà formés au programme

👉Présentation de la formation

👉S’inscrire à la formation

Cartographie des professionnels formés au programme

Contact

Des idées à suggérer ? Besoin d’informations complémentaires ?

Marie Dumoulin
Chargée de projet
m.dumoulin@federationaddiction.fr
01.42.28.83.33