Des recommandations pour la prise en charge de la maladie du foie liée à l’alcool

publié le  |  Imprimer

L’Association française pour l’étude du foie, en partenariat avec la Société française d’alcoologie, publie des recommandations pour la prise en charge de la maladie du foie liée à l’alcool. Un document coordonné par Alexandre Louvet.

Les conséquences hépatiques de la consommation excessive d’alcool représentent la première cause de décès liés au foie et la première cause de transplantation hépatique en France. Prendre en charge ces patients fait partie du quotidien des hépato-gastroentérologues hospitaliers et libéraux, en collaboration étroite avec les médecins généralistes, médecins addictologues, personnels soignants.

Le professeur Alexandre Louvet a coordonné des recommandations pour l’Association française pour l’étude du foie (AFEF) afin de mieux prendre en charge les patients.

Au sommaire des recommandations

  • Comment repérer une consommation excessive d’alcool en médecine générale et en consultation spécialisée
  • Profil de consommation (définitions, problématiques des seuils, modalités de consommation, âge, sexe), binge drinking et foie
  • Gestion de la réduction des risques : objectifs selon la présence ou non d’une cirrhose
  • Prise en charge médicamenteuse du trouble d’usage d’alcool : influence d’une hépatopathie avancée
  • Diagnostic invasif et non invasif de la fibrose et de la stéatose au cours de la maladie du foie liée à l’alcool
  • Maladie du foie liée à l’alcool et comorbidités
  • Dépistage de la maladie du foie liée à l’alcool en population générale
  • Hépatite alcoolique

 

👉 Retrouvez les recommandations en cliquant ici !