Programme de soutien à la parentalité et à la famille : des récits croisés entre les familles et animateurs de Grenoble

publié le  |  Imprimer

Le programme de soutien à la parentalité et à la famille est déployé depuis cinq ans en France. Dans deux vidéos, des animateurs et des familles qui l’ont expérimenté à Grenoble racontent leur expérience et ce que le programme leur a apporté.

Destiné aux jeunes de 12 à 16 ans et à leurs parents, le programme de soutien à la parentalité et à la famille (PSFP 12-16) vise au développement des compétences psycho-sociales et apporte une meilleure communication intra-familiale. Il apporte aussi de nouveaux outils et partenariats pour les professionnels de prévention.

Le programme de soutien à la parentalité et à la famille existe en France depuis 2017

Le programme de soutien à la parentalité et à la famille à destination des 12-16 fait partie des programmes recommandés dans le champ de la prévention : implanté dans 35 pays, il a commencé à être déployé en France en 2017 par les structures de la Sauvegarde 71 et de Cedr’Agir.

Il se destine aux adolescents et à leurs parents — ou référents légaux — et vise le développement de leurs compétences psycho-sociales et familiales, telles que : la confiance en soi, la gestion du stress et des conflits, la communication bienveillante… Pendant ses 14 séances hebdomadaires de 2h30, le PSFP utilise des outils ludiques et interactifs comme des jeux de rôles, des mises en situations ou encore des exercices basés sur la vie quotidienne.

Une expérimentation avec un co-portage consultation jeunes consommateurs/maison des adolescents

Le PSFP 12-16 a fait l’objet d’une expérimentation en 2020-2022 en lien avec le laboratoire Epidaure de Montpellier, sur l’implantation du programme co-portée par une maison des adolescents (MDA) et une consultation jeunes consommateurs (CJC). Les objectifs de cette expérimentation sont d’étudier l’implantation du programme dans des territoires aux moyens, stratégies politiques et expériences différentes, l’amélioration de ses outils d’animation et de communication, ainsi que le renforcement partenarial entre acteurs de la prévention locaux. Le travail d’évaluation a été mené à l’aide de questionnaires et d’entretiens semi-directifs à destination des familles au début et à la fin des séances, mais aussi d’outils de suivi pour les sites pilotes ainsi que des focus group avec les animateurs du programme.

Quatre sites pilotes ont été retenus à la suite d’un appel à candidature lancé par la Fédération Addiction et l’Association nationale des maisons des adolescents (ANMDA) :

Des récits croisés d’animateurs et familles ayant vécu le PSFP 12-16

Le PSFP 12-16 a été mis en place sur ces différents sites entre novembre 2021 et mai 2022. Au total, 29 familles ont participé à l’expérimentation. Les échanges entre pairs ont été particulièrement appréciés par les parents et adolescents, ainsi que la posture des animateurs ou encore l’amélioration de la communication intra-familiale.

En lien avec le CODASE de Grenoble et avec l’accord des familles, des interviews ont été réalisées avec une association locale, La Petite Poussée. Le but était de créer des courtes vidéos. Leur objectif est de servir de supports aux structures intéressées par la mise en place de ce programme, de connaître les grandes étapes et enjeux à son implantation sur le territoire mais aussi de support de communication à destination des familles

PSFP et après ?

L’aventure PSFP continue pour ces sites pilotes, avec des envies de déploiement du programme pour les autres tranches d’âge mais aussi de nouvelles structures. Si vous êtes intéressés par plus d’informations sur le programme, vous pouvez contacter Anaïs Roger, chargée de projets à la Fédération Addiction : a.roger@federationaddiction.fr