Lancement du projet MAAA’ELLES : Mission d’Accompagnement et d’Accueil – Addictions pour Elles

publié le  |  Imprimer

Dans la continuité d’un long travail partenarial et d’une expérience de gestion de projet commun sur le projet TAPREOSI (prévention du tabagisme dans les structures d’hébergement collectif), la Fédération des Acteurs de la Solidarité et la Fédération Addiction portent un nouveau projet à partir de cette année 2021. Ce nouveau projet concerne la prise en charge des femmes en situation de grande précarité, présentant des conduites addictives et fréquentant les accueils de jour.

Il a été retenu dans sa globalité par le Fonds de lutte contre les addictions.

Ce projet sera relié au projet Gender Arp financé par l’ANR et piloté par l’INSERM et l’Université de Sherbrooke (Québec) qui vise à produire des connaissances sur les prises en charge complexes en addiction incluant la dimension genrée.

Un groupe de travail interviendra en appui et en apport d’expertise durant le projet. Il sera composé de :

  • Professionnel·le·s d’accueils de jour ayant de l’expérience sur la thématique
  • Professionnel·le·s de structures de l’addictologie
  • Référent·e·s administrateur·rice·s des deux Fédérations
  • Une personne accompagnée / médiatrice santé paire / travailleuse paire
  • Une personne du champ de la recherche

Constats à l’origine du projet :

  • Les analyses des déterminants sociaux montrent que les risques de précarité sont plus nombreux et durables pour les femmes.
  • Par ailleurs, chez les femmes usagères de produits, les inégalités de genre se doublent d’une stigmatisation de leurs usages.
  • Ces facteurs rendent plus difficile leur accès aux soins, et se combinent au manque de réponse adaptée.

En parallèle, les accueils de jour sont parmi les premiers maillons de la veille sociale, notamment pour les femmes souvent amenées à adopter des stratégies de non-recours à l’hébergement.

Les accueils de jour accueillent donc des femmes en situation de grande précarité, cumulant souvent cette triple problématique, sans être toujours outillés pour mettre en place des accompagnements renforcés et des partenariats, malgré les besoins. Il est essentiel de les outiller afin de mieux accompagner les femmes en situation de grande exclusion, mais aussi d’en rencontrer plus.

Nous avons donc choisi de déployer MAAA’Elles auprès d’accueils de jour, pour leur permettre d’apporter de premières réponses aux questions des addictions auprès des femmes en grande précarité et in fine d’amorcer un accompagnement vers les structures de soins en addictologie.

Objectif du projet :

Améliorer l’accompagnement des femmes en situation de grande précarité et d’addiction fréquentant les accueils de jour.

Etapes du projet :

  • Février-mai 2021 : Etat des lieux national des pratiques, besoins des accueils de jour et des outils existants
  • Juin-juillet 2021 : Première création et diffusion d’outils répondant à certaines problématiques soulevées lors de l’état des lieux
  • Juin 2021 – août 2022 : Sélection de 6 accueils de jours volontaires afin de construire avec eux un plan d’action et d’accompagner sa mise en œuvre
  • Septembre – décembre 2022 : Création et diffusion d’outils sur la base de ce qui aura été réalisé avec les accueils de jours participants

Pour plus de renseignements :

Fanny GUEMERT – Chargée de projets Addiction et Précarité à la Fédération des Acteurs de la Solidarité

fanny.guemert@federationsolidarite.org

Marie Dumoulin, chargée de projet à la Fédération Addiction

m.dumoulin@federationaddiction.fr – 01 42 28 83 22