Jeunes et addictions : vers une approche intégrée entre Consultations jeunes consommateurs et Maisons de l’adolescent

publié le  |  Imprimer

Depuis 2020, la Fédération Addiction et l’Association nationale des Maisons des adolescents (ANMDA) travaillent à rapprocher les missions des Consultations Jeunes Consommateurs et des Maisons des adolescents autour de la lutte contre le tabagisme. De nouveaux outils sont disponibles !

Faire diminuer le tabagisme chez les jeunes est un sujet de préoccupation majeure pour de nombreux acteurs de la santé. Afin d’avancer vers une approche globale et intégrée, la Fédération Addiction travaille depuis deux ans avec l’Association nationale des maisons des adolescents (ANMDA) afin de rapprocher les missions des Consultations jeunes consommateurs (CJC) avec les Maisons de l’adolescent (MDA). Les premiers outils sont disponibles !

Partir des besoins des acteurs locaux

Le projet a débuté par la mobilisation des réseaux des MDA et des CJC. Il s’agissait d’identifier leurs modalités de coopération sur les territoires afin d’élaborer et diffuser des outils d’appui à la prise en compte du tabac.

Ainsi, en 2020, un questionnaire a été diffusé auprès des CJC et MDA. Il avait pour but d’établir un état des lieux des relations entre ces structures et évaluer la manière dont le tabac est abordé chez les jeunes. À l’issue de cette enquête, 100 réponses de la part des CJC et 65 de la part des MDA ont été recensées.

L’analyse des résultats de cette enquête a permis de mettre en exergue deux dimensions importantes dans les rapports CJC-MDA. D’une part, la majorité de ces deux types de structures a manifesté la volonté de renforcer leur coopération dans l’optique de consolider les différentes interventions auprès des jeunes. Il s’agit notamment de l’adressage d’adolescents et familles entre les deux dispositifs, du partage de pratiques, des formations et des sensibilisations à des enjeux spécifiques et surtout la mise en place d’actions communes de prévention. D’autre part, les résultats de l’enquête soulignent la nécessité des CJC-MDA de travailler sur un ensemble d’axes pour une bonne prise en compte de la thématique du tabac. Ces axes se déclinent comme suit :

  • instaurer une dynamique d’équipe sur le sujet ;
  • renforcer la communication des deux dispositifs sur le sujet du tabac ;
  • mettre en place ou renouveler des formations ;
  • développer les programmes de prévention ;
  • renouveler et adapter les outils existants ;
  • mettre en lumière les complémentarités des deux dispositifs et valoriser des exemples de coopérations réussies.

👉 Retrouvez tous les détails de l’enquête dans le rapport final à télécharger ici

Ces travaux ont été enrichis par les apports des partenaires membres du comité de pilotage. Parmi eux : la MILDECA, l’Institut national du cancer, Santé publique France, la Société française pour la santé de l’adolescent, le ministère des Solidarités et de la santé, le ministère de la Justice, l’Agence régionale de santé des Hauts-de-France et l’Agence Régionale de Santé Bourgogne-Franche-Comté.

Un nouvel espace d’échange entre CJC et MDA

Premier résultat issu de cette enquête : proposer un outil d’accès à l’information et d’échange entre CJC et MDA. Ainsi, un padlet a été conçu afin de permettre aux professionnels des CJC et MDA d’avoir un accès simple et facile aux outils de préventions existants.

Classé par thématique, ce padlet permet aux professionnels d’avoir accès à des ressources tels que les outils de prévention du tabac, des outils d’auto-évaluation et du dépistage du tabac. Il donne également accès

  • à des ateliers et programmes de prévention du tabac ;
  • des supports d’informations sur la prévention du tabagisme ;
  • les études et programmes nationaux sur les addictions.

👉 Consulter le padlet

Vers une journée nationale d’échange

Autre aboutissement de l’enquête, une journée nationale d’échange aura bientôt afin de favoriser l’interconnaissance entre les CJC et les MDA.

Le comité de pilotage, composé de plusieurs membres du bureau de l’ANMDA et de la Fédération Addiction, s’est réuni une première fois début 2022 afin de définir les contours de cette journée. Y seront abordés les retours de l’enquête menée, mais aussi les enjeux de la prise en charge en MDA et CJC, quelles sont les réalités des jeunes accueillis et de leur famille… Plus d’informations à venir

Si vous vous souhaitez partager votre expérience ou plus d’informations sur le projet, n’hésitez pas à contacter Manon Scavenius, chargée de projets à la Fédération Addiction sur les questions CJC & intervention précoce : m.scavenius@federationaddicton.fr, 01 55 78 45 54