Jeunes consommateurs de substances psychoactives : articulation entre les services d’urgences et les dispositifs spécialisés en addictologie

publié le  |  Imprimer

Une recherche-action en Aquitaine

L’Agence Régionale de Santé a confié à l’Union Régionale Aquitaine de la Fédération Addiction en partenariat avec le GRITTA un projet régional consacré aux  « Jeunes consommateurs de substances psychoactives : articulation entre les services d’urgences et les dispositifs spécialisés en addictologie ».

Origine du projet

Les professionnels constatent une augmentation des venues de jeunes consommateurs aux urgences suite à une alcoolisation massive ou à une situation de poly-consommation importante notamment en fin de semaine. Un passage aux urgences connote de la gravité de l’usage et d’une prise de risque qui nécessite une intervention adaptée et une orientation si besoin vers les dispositifs spécialisés.

En Aquitaine, quelles sont les pratiques ? Quelle pourrait être la stratégie la plus adaptée en fonction des territoires ?

 Hypothèse de départ

Les professionnels de services d’urgences, des ELSA, des CSAPA (Centres de Soins d’Accompagnement et de Prévention des Addictions) et des CJC (Consultations Jeunes Consommateurs) témoignent de la complexité de  toujours donner une issue satisfaisante à un passage aux urgences d’un jeune consommateur suite à une alcoolisation massive ou à une situation de poly-consommation importante. En effet, Pour un certain nombre de raisons, les recommandations de l’ANAES à ce sujet sont appliquées de manière hétérogène et il existerait une marge de progression dans la mise en œuvre de procédures favorisant le repérage, l’évaluation et l’orientation.

 Objectif du projet

Améliorer la prise en charge des jeunes et de leur entourage depuis leur accueil aux urgences jusqu’à leur orientation (si besoin) vers les dispositifs spécialisés en élaborant un protocole commun pour l’ensemble des intervenants concernés (services des urgences, ELSA, CJC etc.) et des outils favorisant la prise en charge et l’orientation des jeunes consommateurs suite à une admission aux urgences.

Où en sommes-nous ?

Le protocole a été créé. Sa mise en place a été accompagnée à l’aide de réunions de présentation et de sensibilisation des équipes concernées (Urgentistes et ELSA, CJC).

Les trois expérimentations se déroulent entre mi-janvier et mi-avril 2014.  Elles seront ensuite évaluées pour permettre une réadaptation du protocole avant sa communication / diffusion.

Contact : d.meunier@federationaddiction.fr