CSAPA référent en milieu pénitentiaire : retour sur la journée de rencontre en Nouvelle-Aquitaine

publié le  |  Imprimer

Les CSAPA référents en milieu pénitentiaire préparent la sortie des détenus afin d’assurer la continuité des soins addictologiques. Le 17 mai 2022, les douze CSAPA concernés en Nouvelle-Aquitaine ont organisé une première journée de rencontre. L’occasion pour les professionnels de ces différentes structures d’échanger sur leurs pratiques.

Dans chaque région, l’agence régionale de santé désigne des CSAPA comme référent en milieu pénitentiaire. Ces structures ont pour mission principale de travailler à la continuité des soins addictologiques entre l’intérieur et l’extérieur de la prison afin de réduire les risques liés à la sortie des détenus.

Lors de son état des lieux en 2017, la Fédération Addiction soulignait que la mise en place de ces CSAPA référents depuis 2012 s’était faite de manière hétérogène et insuffisamment lisible, sans cahier des charges formalisé.

Une rencontre pour croiser les regards

Face à la situation, des rencontres entre CSAPA permettent aux professionnels de s’inscrire dans un réseau partenarial afin de croiser les regards sur leurs pratiques et collectivement cibler les besoins (outils, ressources, développement du partenariat) et les difficultés rencontrées dans l’exercice de leurs missions.

En Nouvelle-Aquitaine, les CSAPA référents se sont ainsi réunis le 17 mai 2022. Ils ont pris la décision de se rencontrer régulièrement et d’ouvrir ces échanges à des partenaires de la justice dans le cadre d’ateliers communs.

👉 Retrouvez les comptes-rendus des échanges et les supports des interventions et des ateliers de cette journée :

Les travaux de la Fédération Addiction à propos des CSAPA référents en milieu pénitentiaire