Des groupes de travail thématiques pour améliorer l’accueil des usagers de cocaïne

publié le  |  Imprimer

Comment mieux accueillir et accompagner les usagers de cocaïne ? La Fédération Addiction met en place des groupes de travail thématiques.

L’accompagnement des usagers de cocaïne dans les structures d’addictologie souffre de plusieurs freins identifiés par un état des lieux mené dans le cadre du projet AIPAUC (« Améliorer l’information, la prévention et l’accompagnement des usagers de cocaïne »).

👉 L’accompagnement des usagers de cocaïne dans les structures d’addictologie : résultats de l’état des lieux

Suite à ces constats, la Fédération Addiction met en place des groupes de travail thématiques afin de travailler sur les problématiques identifiées et de valoriser les expériences du réseau. Participez !

Quatre thématiques de travail identifiées

Suite à la première phase d’état des lieux, la deuxième étape du projet AIPAUC comprend la mise en place de groupes de travail thématiques. Ils vont travailler à l’élaboration de fiches pratique et d’un référentiel de formation.

Les quatre thématiques identifiées sont les suivantes :

  • La prévention (avec un enjeu autour du public non identifié par les structures – tel que le public inséré – et l’évolution des usages : jeunes, étudiants, travail). 
  • Les innovations thérapeutiques (médicamenteuses comme non-médicamenteuses) et l’appropriation des leviers thérapeutiques. 
  • L’usage de cocaïne et les problématiques associées (articulation avec les acteurs non-spécialisés, dans une logique de parcours de soin et d’orientation des publics)
  • La réduction des risques (autour du public identifié et des expérimentations mises en place, la réduction des risques à distance, en milieu festif, etc.)

Les groupes seront composés de 10 à 12 professionnels et co-pilotés par une personne ressource experte.

Le projet comprend également un volet communication avec pour objectifs d’améliorer l’information et la compréhension des différents publics sur la cocaïne, travailler les représentations et l’accès aux dispositifs d’accompagnement. En ce sens, un groupe spécifique à la communication sera mis en place, afin de recenser les outils existants et d’en élaborer de nouveaux adaptés aux publics.

Ce groupe sera composé d’une quinzaine de professionnels.

Participez aux groupes de travail

📥✍️ Vous êtes intéressé.e pour rejoindre un de ces groupes ? N’hésitez pas à contacter Juliette Dupuis : j.dupuis@federationaddiction.fr

🗓 La composition des groupes de travail sera finalisée le 4 février. Les dates des rencontres seront fixées par la suite, chaque groupe se réunissant trois fois :

  • une journée entière en présentiel
  • deux demi-journées en visio