Chemsex : quelles actions menez-vous dans vos structures ?

publié le  |  Imprimer

Alors que les pouvoirs publics se saisissent enfin de la question du chemsex, les professionnels de l’addictologie proposent déjà des actions dans leurs structures pour accueillir les chemsexeurs. Afin de faire le point sur l’existant, la Fédération Addiction mène un état des lieux.

Le chemsex est à la croisée de nombreuses disciplines : santé communautaire, addictologie, santé mentale, etc. En cela, la coordination territoriale au plus près des besoins des usagers dans le cadre de leur parcours de santé est un enjeu majeur.

Afin de faire le point sur l’existant, la Fédération Addiction dresse un état des lieux des actions menées par les professionnels d’addictologie :

👉 Participer à l’état des lieux

Un questionnaire pour identifier les acteurs et les actions sur le chemsex

Alors que la Fédération Addiction mène avec AIDES le projet ARPA-Chemsex, ce questionnaire vise à réaliser un état des lieux afin de mieux déterminer les accompagnements des chemsexeurs proposés par les structures, et ainsi faciliter la coordination et le maillage des offres.

Vos réponses permettront ainsi d’identifier et de repérer les acteurs mobilisés sur la thématique chemsex. Nous vous invitons à le remplir avant le 13 juin 2022..

💡 Pour plus d’informations : vous pouvez contacter Jonathan Rayneau, chargé de projets à la Fédération Addiction j.rayneau@federationaddiction.fr