Webinaire : Accompagnement et hébergement des personnes usagères de produit(s) durant la crise

publié le  |  Imprimer

Le 19 mai dernier, la Fédération des acteurs de la solidarité et la Fédération Addiction ont organisé un webinaire sur les enjeux et les problématiques de l’accompagnement des personnes hébergées et consommatrices de produit(s) durant la crise. Ce webinaire avait pour but de présenter des pratiques consécutives de la crise sanitaire et sociale que nous traversons actuellement, de les questionner, et de penser celles qui pourraient être celles de demain.

En effet crise sanitaire et sociale actuelle a bousculé et modifié les pratiques des professionnels des secteurs de l’hébergement, de l’accueil, de l’insertion et de l’addictologie, aussi bien d’un point de vue gestionnaire et organisationnel que d’un point de vue accompagnement.

Il paraissait alors important pour nos fédérations, déjà investies dans les discussions avec l’Etat pour pérénniser certaines mesures, de mettre en lumière ces pratiques d’accompagnement et d’organisation afin de pouvoir répondre aux questionnements des professionnels de nos réseaux respectifs et afin que ceux-ci puissent également à partir de discussions avec les personnes ressources intervenant lors du webinaire pour envisager des évolutions, des renforcements de certaines pratiques professionnelles.

Ce webinaire a réuni 90 personnes, professionnels d’associations des deux réseaux associatifs, de partenaires également.

Merci

Nos deux fédérations tiennent à remercier les personnes ressources étant intervenues lors de ce webinaire, mais également les personnes qui se sont inscrites à ce webinaire et qui ont pu poser leurs questions en amont ou lors de celui-ci.

Les personnes ressources participant à ce webinaire ont pu présenter différents projets et perspectives pour nos deux secteurs. Ainsi les problématiques de l’achat d’alcool et de tabac et gestion des consommations au sein de centres d’hébergement ont pu être abordées, celles de l’aller vers et de l’accompagnement des publics les plus vulnérables et enfin celles de l’inconditionnalité et de la réduction des risques pour les personnes en situation de précarité.

Les problématiques transversales entre nos deux secteurs :
  • la gestion des consommations (autorisation des consommations au sein d’une structure, achat de tabac et d’alcool pour les personnes hébergées, accompagnement en addictologie etc.),
  • la question des maraudes et de l’aller-vers (quels nouveaux publics en période de confinement, quels publics perdus de vue ? quelles modalités d’accompagnement(s) ?)
  • la question de « l’après  » confinement ? (quelle pérennisation des actions entreprises, quelles articulations avec l’ensemble des acteurs ?).