VIH, hépatites et TSO en milieu carcéral : les résultats de l’enquête PREVACAR et PRI2DE

publié le  |  Imprimer

En 2010, la Direction Générale de la Santé a lancé une enquête auprès des UCSA (Unité de Consultations et de Soins Ambulatoires) pour :

  • Estimer la prévalence de l’infection par le VIH, le VHC et le nombre de personnes détenues en cours de TSO (Traitement de Substitution des Opiacés) dans la population adulte incarcérée
  • Décrire l’offre de soins dans les établissements pénitentiaires (organisation et pratiques du dépistage, prise en charge des personnes VIH et hépatites, accès à la prévention et à la réduction des risques)

Les résultats ont été présentés lors d’une journée de restitution le 20 juin 2011 à laquelle nous avons participé.

Les résultats de l’inventaire PRI2DE (Programme de Recherche et Intervention pour la Prévention du Risque Infectieux chez les Détenus) conduite par l’INSERM, l’ANRS (Agence Nationale de Recherches contre le Sida et les hépatites) ont également été présentés.