L’URUD du Centre de détention de Neuvic : une communauté thérapeutique en prison

publié le  |  Imprimer

Depuis juin 2017,  le centre de détention de Neuvic-sur-l’Isle (24) accueille une unité de réhabilitation pour usagers de drogues (URUD). Cette expérimentation, une première en France, mobilise le CEID Addictions (adhérent de la Fédération Addiction) et l’administration pénitentiaire. L’URUD fonctionne comme une communauté thérapeutique. Le site internet Brut vient de lui consacrer une vidéo.

Cette unité propose un accompagnement thérapeutique sur une durée de six mois, pour des publics volontaires, souhaitant maintenir leur abstinence au produit ou souhaitant arrêter ou stabiliser un traitement de substitution.

Les objectifs sont axés sur la prise en charge de l’addiction, la réinsertion et la prévention de la récidive. Le groupe est au service de l’usager. L’usager est acteur et sujet de la dynamique de groupe. L’avancement du résident dans le programme lui permet de gagner en responsabilité comme en autonomie.

Cette expérimentation bénéficie du soutien financier de la Direction de l’administration pénitentiaire via des fonds de la MILDECA

Nous vous partageons deux contenus pour en savoir plus sur ce dispositif innovant !