VHC – une publication scientifique et un supplément technique pour faire le point

publié le  |  Imprimer

Le Virus de l’Hépatite C (VHC) est la première cause de mortalité liée au foie dans le monde. Les progrès et avancées récents des traitements de la pathologie depuis 2014, et notamment l’arrivée des AAD sur le marché ont constitués une véritable révolution pour les personnes atteintes et le corps médical, puisqu’il le VHC est désormais une maladie dont on guérit.

Un article du Lancet sur la situation européenne

Le Lancet a publié un article rédigé par l’European Union HCV collaborators, en collaboration avec entre autres Jean-Michel Delile, directeur général du CEID à Bordeaux et Vice-président de la Fédération Addiction.

Dans un contexte où l’OMS vise à réduire de 65% les décès liés aux pathologies du foie et de 90% les nouvelles infections hépatiques virales, quelles mesures l’Union Européenne doit-elle prendre pour être à la hauteur de ces ambitions? A quel niveau faut-il intervenir pour atteindre ces objectifs?

Fondée sur une méthode scientifique représentative de l’Union et une revue de la littérature, l’étude qui parait dans le Lancet démontre la nécessité de ne pas restreindre l’accès aux traitements ni au diagnostic d’aucune manière, recommandant même de passer de 150 000 patients traités en 2015 à 187 000 en 2025 et de 88 800 nouveaux diagnostic en 2015 à 180 000 en 2025. Elle permet de constater la position unique de l’UE pour résoudre le problème de l’Hépatite C, tout en insistant sur la nécessité d’étendre les champs de diagnostic et de dépistage pour atteindre les objectifs mondiaux.

Retrouver l’ensemble de l’étude (en anglais) en ligne sur le site du Lancet, ou au téléchargement ci-dessous.

Un supplément technique sur le virus, son fonctionnement et son traitement

Comme pour le Baclofène, les Nouveaux Produits de Synthèse ou la Primoprescription de Méthadone en Ville, la Fédération Addiction a souhaité publier un supplément technique sur le VHC à destination des professionnels de son réseau. Ce court document veut permettre une meilleure compréhension du fonctionnement de la maladie par tous, ainsi qu’une première appréhension des enjeux et des mérites des nouveaux traitements.