international

UNGASS – Plaidoyer de la plateforme de la société civile française

publié le  |  Imprimer

Photo UNGASSLes préparatifs avancent rapidement pour la Session Extraordinaire de l’Assemblée Générale des Nations Unies (UNGASS) sur les drogues, qui se tiendra du 19 au 21 avril 2016 à New York.

Après plusieurs mois de discussions sur les éléments procéduraux, le travail consiste désormais à négocier le « document final, court, substantif, concis et orienté vers l’action, comprenant une série de recommandations opératoires » qui sera approuvé par la Session Extraordinaire de l’Assemblée Générale d’avril prochain.

La plateforme française de la société civile sur les politiques internationales relatives aux stupéfiants, en relation avec le Consortium International sur les Politiques des Drogues (IDPC), a suivi de près les préparations de l’UNGASS et a émis une série de recommandations  sur les questions de fond afférentes aux politiques relatives aux drogues, qui devraient être prises en considération lors des débats sur l’UNGASS.

Afin de soutenir davantage ce processus, la Note de plaidoyer ci-dessous présente une synthèse de ces recommandations, en incorporant certaines réflexions incluses dans les positions prises jusqu’ici par l’UE, CELAC et les Etats-Unis.

Capture d’écran 2015-10-02 à 15.10.40