international

Une étude canadienne souligne l’intérêt de l’héroïne pharmaceutique

publié le  |  Imprimer

Une étude scientifique publiée le 12 mars 2012 dans le Journal de l’Association médicale canadienne (CMAJ), soutient que l’héroïne pharmaceutique serait plus efficace et moins coûteuse que la méthadone pour le traitement des toxicomanes.

L’étude a été menée en collaboration avec des chercheurs de l’Université de la Colombie-Britannique, de l’Université de Montréal et de la Northern Ontario School of Medicine.

Les participants à l’étude, qui a duré un an, ont reçu de la diacétylmorphine, une forme d’héroïne, au lieu de la méthadone. Ce traitement coûterait moins cher car le taux de rechute serait inférieur. Il augmenterait la durée et la qualité de vie des patients et diminuerait surtout les coûts liés au crime.

Lire le résumé de l’étude (en anglais)