Un projet régional pour « étudier et améliorer les modalités d’orientation et d’admission au sein des dispositifs de soins résidentiels »

publié le  |  Imprimer

En région Aquitaine, il existe une grande diversité de lieux d’hébergement en addictologie auxquelles correspondent des modalités d’admissions toutes aussi différentes.

Les pratiques des professionnels qui sollicitent pour leurs patients ces lieux d’hébergement le sont tout autant. Qui sont justement ces professionnels (médecins généralistes, médecins de CSAPA/CAARUD, d’ELSA, hospitaliers,…) ? Quelle évaluation justifie une demande d’hébergement ? Dans quelle logique de parcours de soin cela s’inscrit-il ? Quels pourraient être les critères d’une bonne indication pour un séjour dans un dispositif de soin résidentiel ? Quelles sont les spécificités de chacun de ces  lieux ? Correspondent-t-ils à des profils cliniques de patients ? Le changement conceptuel de l’approche addictologique a modifié les pratiques du soin ambulatoire, qu’en est-il des pratiques dans le soin résidentiel sanitaire et médico-social ?

L’ARS Aquitaine a confié à la Fédération Addiction en partenariat avec le GRRITA, un projet régional visant à « Etudier et améliorer les modalités d’orientation et d’admission au sein des dispositifs de soins résidentiels en addictologie en Aquitaine« .

Ce projet concerne l’ensemble des dispositifs avec hébergement (les Centres Thérapeutiques Résidentiels, les Communautés Thérapeutiques, les Appartements Thérapeutiques, les SSRA, les ACT) ainsi que  les dispositifs qui leur adressent des patients (CSAPA, CAARUD, ELSA, médecins généralistes, services hospitaliers…).

Les objectifs opérationnels sont les suivants :
– faire un état des lieux des pratiques : recueillir les informations et analyser les pratiques (dossiers, diagnostic, préparation, accompagnement pré et post séjour,…)
– réunir toutes les institutions concernées pour faire émerger des propositions co-construites visant à optimiser l’orientation, le parcours de soin des patients dans les dispositifs de soin résidentiel et l’accompagnement post hébergement, trop souvent synonyme de rechute
– élaborer un dossier unique d’admission en structures de soin résidentielles en addictologie.

Contact : d.meunier@federationaddiction.fr