Un projet pour améliorer le repérage des addictions en prison

publié le  |  Imprimer

Depuis janvier 2017, la Fédération Addiction pilote un projet de recherche-action sur la coordination des acteurs pénitentiaires et sanitaires concernant le repérage des conduites addictives en prison. Ce projet est mené en partenariat avec l’Association des Professionnels de Santé Exerçant en Prison (APSEP) et l’Association des Secteurs de Psychiatrie en Milieu Pénitentiaire (ASPMP). Il est financé par la Direction de l’administration pénitentiaire dans le cadre du plan gouvernemental 2015-2017 de la MILDECA.

Ce projet est réalisé en lien avec la Direction Générale de la Santé, la Direction Générale de l’Offre de Soins et la MILDECA.

Objectifs

Il a pour objectifs de :

  • Améliorer les actions de repérage et d’évaluation des conduites addictives réalisées par les professionnels de santé à l’entrée et pendant la détention ;
  • Sensibiliser les personnels pénitentiaires à la problématique des conduites addictives ;
  • Définir une meilleure coordination entre ces différents acteurs face à la problématique des conduites addictives.

Ce projet aboutira à la production puis à la diffusion, en 2019, de supports de formation destinés aux professionnels de santé exerçant en prison ainsi qu’aux personnels pénitentiaires.

Méthodologie :

Ce projet s’appuie sur deux établissements pénitentiaires expérimentateurs : la maison d’arrêt de Coutances et le centre pénitentiaire de Bois d’Arcy.

10 autres établissements pénitentiaires seront sollicités afin de documenter les pratiques sur l’organisation du repérage des addictions en prison.

Les étapes

  1. Identification des sites expérimentateurs, prises de contact et réalisation des réunions sur site.
  2. Réalisation d’un état des lieux des pratiques de repérage dans chacun des sites.
  3. Elaboration d’un module de formation à destination des professionnels de santé intervenant en prison et d’un module de sensibilisation pour les personnels pénitentiaires (1 jour).
  4. Formation des professionnels de santé au repérage et à l’évaluation des conduites addictives/ sensibilisation des personnels pénitentiaires aux conduites addictives.
  5. Mise en oeuvre et observation, sur chaque site, du processus de repérage des conduites addictives à l’entrée et pendant la détention.
    La Fédération Addiction évaluera sur chaque site :

-la mise en place d’un protocole d’organisation du repérage des addictions en détention
-les articulations mises en place entre professionnels de santé et personnels pénitentiaires,
-les changements intervenus dans les pratiques.         

  1. Recueil de données sur l’organisation du repérage dans 10 établissements pénitentiaires.
  2. Production d’un rapport synthétique d’évaluation du projet.
  3. Organisation d’une journée de restitution et de partage sur le projet
  4. Production de supports de formation destinés aux professionnels de santé et aux personnels pénitentiaires.
  5. Diffusion et accompagnement des supports de formation.
Où en est-on?

La phase d’expérimentation (étape 5) est sur le point de débuter à Coutances et Bois d’Arcy. Les 10 autres établissements pénitentiaires seront sollicités par questionnaires entre avril et mai 2018. La journée de restitution du projet aura lieu à Paris en novembre 2018.

Pour plus d’informations : m.gaubert@federationaddiction.fr / 01 42 28 83 32