TAPAJ : Appel à manifestation d’intérêt à l’attention des CAARUD et CSAPA

publié le  |  Imprimer

L’Association TAPAJ France lance un appel à manifestation d’intérêt à l’attention des responsables de CAARUD et de CSAPA.

Les objectifs de cet appel

  • Identifier les CAARUD ou CSAPA intéressés par la mise en place du programme TAPAJ .
  • Informer sur l’évolution des moyens mise en place du programme TAPAJ  sur votre territoire dans le cadre de notre accompagnement par la Stratégie Pauvreté 2019-2022.
  • Accompagner les étapes de mise en place des nouveaux programmes depuis l’étude de faisabilité jusqu’au déploiement et au suivi.
  • Soutenir l’encrage territorial par l’accompagnement de chargés d’appuis et d’animation ainsi que de chargés de relation entreprise.
  • Déployer cette réponse innovante de RDR sur le plus grand nombre de territoires pour en faire bénéficier le maximum de jeunes en grande précarité.

Présentation de TAPAJ

TAPAJ est un programme de prévention des conduites addictives via une insertion globale à seuils adaptés, mis en place par des dispositifs médico-sociaux spécialisés en addictologie (CAARUD ou CSAPA). TAPAJ est destiné à des jeunes âgés de 16 à 25 ans en grande précarité, désocialisés, souffrant de problèmes de consommations et/ou d’addictions. Il leur permet d’être rémunérés en fin de journée, pour une activité professionnelle qui ne nécessite pas de qualification ou d’expérience professionnelle particulière et ne les engage pas sur la durée. TAPAJ apporte en cela une réponse adaptée à ces jeunes, que les problématiques sociales, éducatives et sanitaires tiennent éloignés des dispositifs de droit commun. Le programme est une réponse graduelle pensée comme des marchepieds successifs (3 phases, avec une augmentation des heures travaillées et du niveau d’accompagnement) auprès d’un public n’étant pas en capacité d’accéder à de l’employabilité classique. Cela permet d’accompagner progressivement ces jeunes, dans leur reprise progressive d’activité et la mise place d’un suivi médico-psychosocial. Par son accompagnement global et son approche systémique, TAPAJ ne segmente pas les champs de vie de la personne et concourt ainsi à la mise à plat des freins à son insertion sociale et professionnelle.

Les innovations du programme pour les TAPAJeurs

Concernant les bénéficiaires, les évaluations menées en 2015, de TAPAJ Bordeaux et de TAPAJ Montréal ont clairement fait ressortir que le programme était :

  • Facile à repérer et à appréhender pour eux. Le bas seuil d’exigence et d’accessibilité de la phase I est largement repéré et validé par des bénéficiaires ayant souvent trop souffert par le passé de l’impératif d’énoncer un « projet ».
  • Simple dans le format mis en place. La plupart n’ont pas d’attente spécifique lorsqu’ils se rendent à TAPAJ la première fois : ils veulent simplement travailler pour subvenir à leurs besoins. Le paiement immédiat est un fort moteur d’engagement qui a pour conséquence d’améliorer immédiatement leurs conditions de vie.
  • Valorisant, car les plateaux de travail proposés sont perçus comme de vrais emplois, fournis par de grandes entreprises et ne les renvoient pas à une simple activité occupationnelle ou compassionnelle, voire à des « sous-métiers » perçus comme dégradants.
  • Acceptable, car le travail n’est pas perçu ni présenté comme une forme de rédemption, c’est-à-dire, placer TAPAJ tel un moyen de renier un mode de vie qui a une forte charge symbolique pour eux. Cela nous permet d’autant plus en phase II et III de s’appuyer sur les motivations au changement des jeunes, afin de dépasser l’engagement initial et les aider à persévérer dans cette orientation générale de leur parcours de vie.
  • Global par son modèle de prise en charge, l’objectif est d’éviter au bénéficiaire une itinérance institutionnelle, tout en l’impliquant de manière graduelle dans une bifurcation de trajectoire consentie. Cela l’engage, au fur et à mesure des phases, dans un réseau de suivi partenarial de plus en plus important et complet.

Cet appel à manifestation d’intérêt s’inscrit dans le cadre de la volonté du président de la république d’inclure notre programme TAPAJ dans la Stratégie Nationale de Prévention et de Lutte contre la Pauvreté, en fixant le cap d’une couverture nationale. Cette reconnaissance de la pertinence et de l’utilité du programme TAPAJ s’accompagne ainsi de moyens supplémentaires pour appuyer au mieux les porteurs (CAARUD/CSAPA) dans leurs démarches.

Le calendrier

Les manifestations d’intérêt sont à adressées par email à l’adresse suivante territoires@tapaj.org au plus tard le 04 Avril 2020. Elles doivent contenir les raisons de l’intérêt pour le programme TAPAJ ainsi que les coordonnées complètes de la personne « référente » à contacter.
Les manifestations d’intérêt seront collectées puis examinées fin premier semestre 2020. Un contact sera automatiquement pris avec la structure candidate.