Systèmes d’information : point d’étape sur les avancées du projet et temps d’échange avec les adhérents le 7 octobre prochain

publié le  |  Imprimer

La numérisation des activités des établissements sociaux et médico-sociaux est un enjeu important sur lequel la Fédération Addiction accompagne ses adhérents depuis plusieurs années (guide de remplissage du rapport d’activité CSAPA, formations sur le dossier patient, documents sur le partage de l’information et le secret professionnel, sur le RGPD, démarche de développement d’un logiciel DUI, téléconsultations…).

En juillet 2019, face aux fortes attentes et aux retours très mitigés de ses adhérents concernant les solutions logicielles disponibles sur le marché, la Fédération Addiction, en partenariat avec la Fédération Santé Habitat, a décidé de soutenir le développement d’une solution logicielle commune, véritablement adaptée aux besoins des établissements accueillant des personnes en difficultés spécifiques. L’objectif est de disposer, dès 2021, d’un logiciel fiable, ergonomique, adaptée, accessible financièrement, et répondant aux nouvelles normes et exigences réglementaires.

Ainsi, entre septembre et décembre 2019, la Fédération Addiction, la Fédération Santé Habitat et le Groupe SOS Solidarités qui a décidé, en lien avec le CA des deux Fédérations, de mutualiser le travail important qu’il avait fait  en interne, ont :

  • Élaboré un cahier des charges commun, à partir du document d’expression des besoins travaillé par la Fédération Addiction depuis 3 ans, du cahier des charges formalisé par le Groupe SOS Solidarités, et des apports d’un groupe de travail constitué d’adhérents des deux fédérations.
  • Mis en place un comité de pilotage afin de suivre et de valider les différentes étapes de cette démarche.
  • Présenté le cahier des charges commun lors d’un webinaire, le 2 décembre dernier. Une centaine d’adhérents des deux fédérations y ont participé.
  • Organisé une phase de consultation du réseau sur ce document. Les 89 réponses reçues ont permis d’améliorer le contenu du cahier des charges et de s’assurer qu’il répondait bien aux besoins des adhérents.

Une cheffe de projet a été mise à disposition gratuitement par le groupe SOS solidarités. Elle est chargée de suivre techniquement les différentes étapes de la démarche, sous la direction du Comité de pilotage.

Avant le lancement de l’appel d’offre, il était important que les établissements intéressés puissent formaliser leur engagement dans la démarche.

  • Ainsi, en janvier 2020 un appel à mobilisation a permis de recueillir l’engagement de plus de 170 établissements issus des deux fédérations.

Lancement de l’appel d’offre et choix de l’éditeur

En avril 2020, malgré la crise du COVID, l’appel d’offre a été lancé en vue de sélectionner l’éditeur chargé de développer le logiciel. En mai 2020, 6 éditeurs s’étaient positionnés.

Entre juin et aout 2020, les différentes offres reçues ont été analysées puis 4 éditeurs candidats ont été auditionnés, avec la participation de 9 adhérents des deux fédérations.

Début septembre, le comité de pilotage a choisi, avec l’appui des bureaux des deux Fédérations, de retenir la candidature d’EIG.

Webinaire de présentation de l’offre le  07 octobre prochain et nouvelle campagne de mobilisation des adhérents

Afin de vous présenter l’offre retenue, le modèle économique proposé, évoquer avec vous les prochaines étapes du projet, et répondre à toutes vos questions, nous vous invitons à participer à un webinaire, le 07 octobre, de 15h30 à 17h00 .

La phase technique de développement va être lancée, avec l’objectif de disposer d’un logiciel finalisé et testé d’ici juillet 2021. Débutera ensuite une phase de déploiement progressive dans les établissements qui s’en sont portés acquéreurs.

A l’issu du webinaire, nous lancerons une nouvelle campagne de mobilisation des adhérents afin de mieux définir le nombre d’organismes gestionnaires et d’établissements concernés et permettre à l’éditeur de prévoir les différentes phases de déploiement.

👉 Accéder à la page événement du webinaire (réservé aux adhérents)

Plan ESSMS numérique, Ségur de la santé :  intégrer les établissements accueillant des personnes en difficultés spécifiques

En parallèle de cette démarche, la Fédération Addiction est mobilisée pour que les établissements accueillant des personnes en difficultés spécifiques puissent bénéficier des enveloppes financières allouées dans le cadre du plan de soutien ESSMS numérique et du Ségur de la Santé, aujourd’hui très majoritairement fléchées en direction des établissements qui relèvent de la CNSA.

Nous avons donc interpellé le Ministre des Solidarités et de la Santé, ainsi que les différentes administrations centrales compétentes. Une rencontre est prévue à ce sujet avec le Responsable ministériel de la Délégation du numérique en santé mi-octobre. Nous espérons qu’elle permettra de faire enfin avancer positivement notre demande.

En parallèle, la Fédération Addiction, en lien avec la Fédération Santé Habitat et le groupe SOS Solidarités va déposer une demande de soutien financier dans le cadre de l’appel à projet 3.0 lancé par l’Agence du Numérique en Santé. D’autres demandes de soutien sont également en cours. 

Téléconsultations : équiper et accompagner le réseau

Comme la crise du COVID l’a démontré, la téléconsultation constitue un outil au service de l’accompagnement des usagers. Aider les professionnels à s’approprier ces nouvelles pratiques et favoriser l’équipement des structures en leur permettant de disposer d’outils simples, sécurisés, et adaptés à la diversité de leurs pratiques (prévention, intervention précoce, soins, RDR) est un enjeu important sur lequel la Fédération Addiction s’est mobilisée et a interpellé les pouvoirs publics.

Elle va également porter cet enjeu auprès de l’Agence du Numérique en Santé en prévoyant un axe « téléconsultations » dans la réponse à l’appel à projet 3.0 qu’elle va déposer avec la FSH, le Groupe SOS Solidarités, et EIG. Les modalités de l’appel nécessitant en effet de passer par une association gestionnaire et un éditeur.

N’hésitez pas à contacter Georges Martinho, délégué général adjoint, pour tous renseignements complémentaires : g.martinho@federationaddiction.fr