international

Support, don’t punish : images et communiqués de l’édition 2019

publié le  |  Imprimer

Depuis 2013, à l’initiative de l’International drug policy consortium (IDPC), la campagne « Support. Don’t punish » fait du 26 juin – par ailleurs journée internationale contre l’abus et le trafic de drogues et journée internationale de soutien aux victimes de la torture – celle des alternatives en matière de prise en charge des addictions et de respect des droits humains.

L’action est relayée dans le monde entier, dans plus de 100 villes et 50 pays, par des acteurs locaux de la défense des Droits de l’Homme, de la réduction des risques (RDR) liés à l’usage de drogues et par des citoyens défendant une nouvelle approche légale des drogues en société, moins axée sur une punition morale que sur une réponse moderne, solidaire et empathique à l’usage de produits psychoactifs.

Mobilisation au 9ème congrès de la Fédération : les photos

La Fédération Addiction a mobilisé l’ensemble des participants au congrès de Perpignan sur la campagne, en leur proposant grâce à la participation de l’IDPC un stand et un photomaton.

👉 Retrouvez l’ensemble des photos prises lors du 9ème congrès de la Fédération Addiction « Liberté et Santé » dans l’album dédié.

❗️Vous n’avez pas envoyé votre photo pour la campagne ‘Support. Don’t Punish’ ?
Téléchargez l’affiche depuis www.supportdontpunish.org, imprimez-la, prenez une photo de vous ou avec vos collègues puis envoyez là à campaign@idpc.net

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En France, une campagne collective

L’édition 2019 se tient à quelques mois de la Conférence de Reconstitution du Fonds Mondial de lutte contre le sida (CRFM), accueilli par Emmanuel Macron le 10 octobre à Lyon. Elle rassemblera les chefs-fes d’Etat des pays les plus riches pour décider du montant alloué à la lutte contre ces pandémies pour les trois années à venir.

L’un des enjeux cruciaux d’une lutte efficace contre cette épidémie est l’accès aux soins et la lutte contre les vulnérabilités des personnes injectrices de produits. A l’occasion de cette édition de la campagne, 12 associations dont la Fédération Addiction font paraître un communiqué de presse appelant à la réorientation des priorités budgétaires vers plus de soutien, de réduction des risques et de droits.

📣 Retrouvez le Communiqué de Presse du 24 juin 2019 « Support. Don’t punish » : des droits pour les usager.es de drogues pour en finir avec le VIH.

Par ailleurs, le collectif des associations, dont est membre la Fédération Addiction, à l’origine du Livre Blanc sur l’amende délictuelle forfaitaire a publié une tribune dédié appelant une transformation des politiques de la drogue vers moins de répression et plus de régulation.

📣 Retrouvez la tribune du 26 juin 2019 publiée sur Ouest France

📣 Retrouvez le Livre blanc inter-associatif : réforme de la justice pénale, stop aux politiques répressives en matière de drogues !

 

La campagne mondiale

Les buts de la campagne Support. Don’t Punish sont :

  • L’ouverture d’un large débat pour un soutien populaire à une nécessaire réforme des lois concernant les drogues, et la mise en place d’une réflexion de dépénalisation par produit,
  • La sensibilisation sur la nécessité de mettre fin à la criminalisation des usagers (DON’T PUNISH),
  • L’assouplissement des politiques des drogues, la décriminalisation de l’usage,
  • La mise en conformité des politiques relatives aux drogues avec la déclaration des droits de l’Homme,
  • L’amélioration du financement et de l’importance des services d’information et de santé essentiels au soutien et à l’accompagnement (SUPPORT) des usagers de drogues
  • Axer les politiques publiques sur la prévention des risques, la réduction des dommages et la lutte contre la stigmatisation et l’exclusion sociale des consommateurs de drogues.