international

Support, don’t punish : appel à soutien et intervention à Toulouse

publié le  |  Imprimer

SDP_logo_EN_with_websiteDepuis 2013, à l’initiative de l’International drug policy consortium (IDPC), la campagne « Support. Don’t punish » fait du 26 juin – par ailleurs journée internationale contre l’abus et le trafic de drogues et journée internationale de soutien aux victimes de la torture – celle des alternatives en matière de prise en charge des addictions et de respect des droits humains.

L’action est relayée dans le monde entier, dans plus de 100 villes et 50 pays, par des acteurs locaux de la défense des Droits de l’Homme, de la réduction des risques (RDR) liés à l’usage de drogues et par des citoyens défendant une nouvelle approche légale des drogues en société, moins axée sur une punition morale que sur une réponse moderne, solidaire et empathique à l’usage de produits psychoactifs.

La campagne Support. Don’t Punish

Les buts de la campagne Support. Don’t Punish sont :
• L’ouverture d’un large débat pour un soutien populaire à une nécessaire réforme des lois concernant les drogues, et la mise en place d’une réflexion de dépénalisation par produit,
• La sensibilisation sur la nécessité de mettre fin à la criminalisation des usagers (DON’T PUNISH),
• L’assouplissement des politiques des drogues, la décriminalisation de l’usage,
• La mise en conformité des politiques relatives aux drogues avec la déclaration des droits de l’Homme,
• L’amélioration du financement et de l’importance des services d’information et de santé essentiels au soutien et à l’accompagnement (SUPPORT) des usagers de drogues
• Axer les politiques publiques sur la prévention des risques, la réduction des dommages et la lutte contre la stigmatisation et l’exclusion sociale des consommateurs de drogues.

Deux journées d’action à Toulouse

Pour cette édition 2015, plusieurs associations, dont la Fédération Addiction, proposent à Toulouse deux journées autour de cette thématique :
• La 1ère journée (vendredi 26 juin – 14h à 22h, Espace des Diversités, rue d’Aubuisson) serait plutôt orientée vers les professionnels intéressés par l’échange entre experts, ou en quête d’informations ciblées.
• La 2nde journée (samedi 27 juin – 10h à 19h, esplanade Jean Jaurès à la sortie du métro) se concentrerait autour d’un village associatif, espace d’échanges grand public au coeur de Toulouse. Ce serait l’occasion pour les différentes structures et associations participantes de présenter leurs actions, mais aussi un moment d’information, de débats, d’animations autour de la question des drogues en société, et de performances artistiques.

Cinq moyens de soutenir l’initiative sont proposés :
* ajouter son nom à la liste des soutiens à l’événement
* proposer une intervention pour le 26 juin
* prendre part au village associatif du 27 juin
* participer à l’action numérique
* participer au collectif d’organisation

Merci d’imprimer et de remplir le document ci-dessous et de le renvoyer par courriel à sdp.toulouse@gmail.com ou par la poste : 143 avenue de Muret, appt 401, 31300 Toulouse.
ATTENTION La date limite pour proposer une intervention est fixée au 15 avril 2015

Premières organisations signataires à Toulouse : International Drug Policy Consortium, AFR, Fédération Addiction, AIDES Midi-Pyrénées, Intermèdes, ACT-UP Toulouse, les Non-Substituables, Korzéame, Chanvre & Libertés-NORML France, la Case de Santé.

>> La Fédération Addiction a participé l’an dernier à la campagne