Soutien, circulation et mise à l’abri des populations précaires – Instruction ministérielle

publié le  |  Imprimer

Après avoir fait remonter régulièrement à la DGS les problématiques rencontrées par les usagers qui devaient se rendre dans les structures médico-sociales et sociales, la MILDECA /DGS nous ont informés de la sortie de cette instruction du ministère aux préfets concernant la prise en charge et le soutien des populations précaires face à l’épidémie du Covid-19.

Elle vise à permettre que « les actions de lutte contre la précarité […] se poursuivent en matière d’accès aux soins et aux biens de première nécessité » et permet notamment d’encadrer et d’autoriser la mobilité des personnes et des professionnels et l’accès aux prestations essentielles durant le confinement.

Elle indique aux préfets la conduite à tenir sur 7 points :

  1. La mise à l’abri par l’accès à l’hébergement
  2. La coordination départementale des actions exceptionnelles menées en faveur des personnes en situation de précarité
  3. Le maintien des action de veille et de repérage des ménages à la rue
  4. Les déplacements dérogatoires des salariés, bénévoles et bénéficiaires
  5. Consignes sanitaires pour protéger les bénéficiaires, les bénévoles et le personnel
  6. La surveillance nécessaire des lieux de stockage des denrée
  7. L’accès à l’eau, aux sanitaires et aux produits d’hygiène.

LES CSAPA CAARUD ACT notamment font bien partie de la liste des structures autorisées

Faites-nous part de vos problématiques

Si vous constatez des problématiques persistantes sur votre territoire, faites nous le remonter via infos@federationaddiction.fr

Nous avons convenu avec la MILDECA DGS de leur faire remonter les situations et les territoires où cela pourrait encore coincer au niveau de la fluidité de la circulation des publics concernées.