Ségur de la santé : 12,7 millions € en plus pour le secteur médicosocial addictions

publié le  |  Imprimer

Le confinement du printemps dernier a mis en lumière de manière aigüe les inégalités sociales et territoriales de santé et d’accès aux soins.

Pour y répondre, le ministère de la santé a inclus une mesure dédiée à la résorption de ces inégalités dans le plan du Ségur de la Santé, pour encadrer et prioriser les actions à renforcer sur les années qui arrivent y compris à partir des innovations mises en place durant la crise.

Il s’agit de la mesure 27 du Ségur. Retrouver en ligne l’ensemble de ce qu’elle prévoit pour tous les dispositifs concernés.

Un renfort de moyens pour les CSAPA et les CAARUD

A partir du second semestre 2021, cette mesure prévoit une meilleure prise en charge des publics confrontés aux addictions grâce à des structures CSAPA CAARUD modernisées à hauteur de 12,7 millions € au niveau national.

Nous sommes en lien avec les pouvoirs publics pour connaître les modalités de versement de cette nouvelle enveloppe.

Les priorités de cette enveloppe incluent :

  • Moderniser l’équipement des CSAPA et CAARUD pour permettre le recours aux téléconsultations/télésoins, et la mise en place d’un système d’information adapté aux enjeux actuels (fluidité des parcours, recueil des données d’activité, partage d’information sécurisée…).
  • Renforcer les capacités d’action des CSAPA-CAARUD pour renforcer leur capacité d’aller vers et leur participation aux équipes mobiles pluridisciplinaires et leur capacité à soutenir la montée en compétence en addictologie/RDRD des autres secteurs sociaux/médico-sociaux
  • Favoriser l’attractivité des structures et le développement de cultures professionnelles partagées :postes partagés hôpital/médico-sociaux, terrains de stages
  • expérimenter des postes d’infirmière de pratiques avancées en addictologie
Calendrier

Cette dépense devrait être organisé pour le secteur médicosocial principalement via la circulaire de mesures nouvelles qui devrait être renforcée sur ces axes dès le mois de Juillet 2021.

Pour anticiper, les Unions Régionales s’organisent !

Afin d’anticiper cette enveloppe et en l’attente des modalités pratiques de ces nouveaux moyens, les unions régionales s’organisent pour mettre en lien les adhérents, préparer les opportunités de pérennisation des dispositifs innovants mis en place durant la crise, et demander aux ARS d’échanger sur cette mesure.

En tant qu’adhérent, vous êtes donc invités à vous rapprocher de vos délégués régionaux ou déléguées régionales pour anticiper.

Retrouvez toutes les informations relatives à cette mesure dans la présentation ci-dessous :