Retour sur les 17èmes rencontres professionnelles du RESPADD

publié le  |  Imprimer

Jeudi 14 juin 2012 à Rennes, se sont tenues les 17èmes rencontres professionnelles du RESPADD, sur le thème Addictions & Psychiatrie.

Anne Borgne, Présidente du RESPADD, a ouvert la journée en rappelant que la question du tabagisme dans les services de psychiatrie devait continuer à être travaillée. Ensuite, Jean Dominique Dewitte, Président de la Coordination Bretonne de tabacologie, s’est réjoui de voir les thèmes des addictions et de la précarité réunis. Enfin, Anaïs Jéhanno, Directrice adjointe du CH Guillaume Régnier a témoigné du travail de formation qu’une équipe de tabacologie de liaison a mise en place dans son établissement pour favoriser à la fois la prévention et le soin du tabagisme.

La suite de la matinée fut tout à fait intéressante avec :

– l’intervention d’Alain Caubert, toxicologue, centre antipoison CHU Pontchaillou de Rennes qui a présenté une série de « jalons dans l’histoire de quelques addictions » illustrée d’anecdotes passionnantes,

– l’intervention de Yann Le Strat, Psychiatre à l’hôpital Louis-Mourier, AP-HP, Colombes intitulée « Approche clinique et génétique du tabagisme : quel rôle pour le psychiatre de demain ?« . Le Dr Le Strat s’est intéressé plus particulièrement à trois gènes qui regroupés, « sont impliqués de façon claire dans le cancer du poumon et dans différentes affections liées à la consommation de tabac ». Mais le Dr nous a surtout amené à nous poser la question de savoir que faire avec les patients, une fois que l’on a identifié ce groupe de gènes ?

– l’intervention du Dr Paul-André Lafleur, Psychiatre, professeur adjoint à l’Université de Montréal venu témoigner des actions mises en œuvre dans son établissement pour qu’il devienne sans fumée. Cela a nécessité un long travail participatif du personnel et des patients ainsi que le dépassement des représentations négatives.

– Les interventions du Dr David Levoyer, Psychiatre et de Cécile Rivoallan, Psychologue clinicienne, travaillant au CH Guillaume Régnier à Rennes – venus présenter un outil psycho éducatif déployé en ambulatoire pour travailler l’addiction tabagique dans les maladies schizophréniques. Ce module de 12 séances peut accompagner une dizaine de patients et à l’aide de questionnaires, de mises en situation, d’extraits de publicité et de films, favoriser le développement de compétences nouvelles.

L’après-midi, quatre interventions se sont succédées :

– Le Dr Alain Dervaux, Psychiatre, addictologue, docteur en neurosciences au CH St Anne (Paris) a proposé une réflexion sur le cannabis et les troubles psychiatriques. A partir d’études et d’expérimentations, son propos était de rappeler que les jeunes ayant commencé à consommer du cannabis avant l’âge de 15 ans, sont davantage prédisposés à développer des troubles psychiatriques et ce, plus tôt.

– Le Dr Florence Vorspan, Psychiatre, addictologue à l’hôpital Fernand-Widal, AP-HP, Paris a présenté les résultats d’une étude visant à préciser les liens entre consommation de cocaïne et effets psychotiques.

Mélisandre Le Corre, Psychomotricienne, service d’addictologie de l’hôpital René-Muret de Sevran a témoigné de sa pratique et de l’utilité de la psychomotricité dans le soin en addictologie.

– Le Dr Etienne Maunoury, Psychiatre au CH spécialisé de Blain est intervenu sur le thème du tabagisme et de la substitution nicotinique chez les patients schizophrènes. A partir d’un étude menée en 2011, il s’est agi d’examiner la faisabilité et l’intérêt de la substitution par inhalateur nicotinique auprès de ces patients.

La synthèse détaillée des présentations est disponible sur le site du RESPADD ou directement téléchargeable en PDF ci-dessous.

La Fédération Addiction a participé à cette journée et a tenu un stand. Cela a été l’occasion de rencontrer de nombreux professionnels et de créer des liens.