Retour sur la 26ème conférence internationale de RdR 2019

publié le  |  Imprimer
Photo ©Steve Forrest/HRI/Workers’ Photos

La 26ème conférence internationale sur la réduction des risques s’est tenue du 28 avril au 1er mai dernier à Porto. La Fédération Addiction y était présente, ainsi qu’un certain nombre de ses adhérents.

Cet événement a été l’occasion pour tous les professionnels, usagers, bénévoles, acteurs de la politique publique, chercheurs, de présenter et de partager leurs enjeux, innovations, questionnements, avec des collègues du monde entier.

Organisée par nos partenaires d’Harm Reduction International et l’association portugaise APDES, cette conférence de 3 jours avait pour thème « Les personnes avant les politiques » (« People before politics »).

👉 Retrouvez toutes les informations, photos et vidéos

La conférence a notamment été marquée par l’annonce, faite par le Maire de Porto, de l’ouverture prochaine d’une unité mobile de consommation dans la ville.

Un rassemblement, à l’appel d’une militante des droits de l’homme des Philippines, a été organisé mercredi 1er mai contre la politique meurtrière du président Rodrigo Duterte.

Au cours de cette édition, des centaines de professionnels-les de santé, d’universitaires, d’experts-es en politiques des drogues et en droits humains, d‘acteurs et actrices de terrain, et de personnes usagères de drogues ont lancé une déclaration appelant les leaders mondiaux à s’attaquer à la crise sanitaire mondiale dont sont victimes les usagers-ères de drogues et à prendre en considération leurs droits.

Photo ©Steve Forrest/HRI/Workers’ Photos

La participation à un atelier sur l’analyse de drogues

Cette conférence a été l’occasion pour Médecins du Monde et la Fédération Addiction d’intervenir dans un atelier portant sur l’analyse de drogues. Ils y ont présenté, en lien avec l’OFDT, la manière dont l’analyse de drogues est structurée en France, le lien avec la veille sanitaire ainsi que les perspectives du transfert de la mission XBT. L’atelier a réuni une centaine de participants. Le matin du même jour, les deux associations ont participé à une conférence de presse sur cette même thématique (en anglais, disponible ici).