Résultats par régions de l’enquête ESCAPAD 2014

publié le  |  Imprimer

tendances_102A la suite des premiers résultats de l’enquête ESCAPAD 2014 sur les consommations de substances psychoactives des jeunes de 17 ans, l’OFDT vient de communiquer les chiffres par régions.

La revue Tendances n°102, parue en juillet 2015, propose ainsi une analyse régionale des niveaux de consommation en métropole ainsi qu’en Guadeloupe, à la Martinique et à La Réunion, les effectifs des autres DOM étant trop faibles pour permettre des estimations fiables à partir de cette enquête. 

Les niveaux d’usages réguliers de tabac

Un usage quotidien plus marqué à l’ouest et au sud ; Alsace et Île-de-France affichent des niveaux de tabagisme significativement infé- rieurs à la moyenne. En terme de progression, on constate une augmentation dans presque la totalité des régions, principalement Pays de la Loire et Bourgogne. En revanche, la région haute-Normandie présente une baisse depuis 2011.

Les niveaux d’usages réguliers d’alcool

Un territoire toujours clivé pour l’usage régulier d’alcool. Un bloc Bretagne, Basse-Normandie, Pays de la Loire avec des niveaux élevés, un autre bloc composé de régions au nord, Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Haute-Normandie et Île-de-France, qui se distingue par une consommation régulière d’alcool inférieure à la moyenne métropolitaine. Pour les DOM, la part des usagers réguliers se maintient toujours en deçà du niveau métropolitain.

Les alcoolisations ponctuelles importantes répétées (API)

Des usages qui recoupent en partie ceux de l’usage régulier d’alcool, avec néanmoins des contrastes. Par exemple, en Poitou-Charentes et en Languedoc-Roussillon, le niveau d’API est plus élevé que dans le reste de la France, malgré la prévalence de l’usage régulier d’alcool similaire à la moyenne nationale. La moitié des régions sont comprises entre 20 % et 25 %.

Les usagers réguliers de cannabis

Deux groupes de régions se distinguent, Nord-Pas-de-Calais, Haute-Normandie, Picardie et Île-de-France d’une part avec des niveaux inférieurs à la moyenne, PACA, Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées d’autre part, qui présentent un usage régulier de cannabis supérieur à la moyenne nationale.

Les expérimentations de la cigarette électronique

53,3 % de l’ensemble des jeunes de 17 ans ont expérimenté l’e cigarette

Les expérimentations de la chicha

64,7 % des jeunes de 17 ans déclarent avoir expérimenté la chicha. Résultats hétérogènes sur le territoire, avec une prévalence moindre dans les DOM.

Les niveaux de diffusion de produits illicites

Des expérimentations qui demeurent faibles à 17 ans rendent la lecture géographique peu parlante. Sur 4 produits en particulier (poppers, cocaïne, la MDMA/ecstasy et amphétamines), la région PACA affiche des usages au cours de la vie toujours plus élevés, tandis que les régions Bourgogne, Languedoc-Roussillon et Poitou-Charentes présentent les expérimentations supérieures pour trois de ces substances. À l’opposé, l’Île-de-France est la seule région dont trois des quatre niveaux d’expérimentation se révèlent inférieurs à ceux mesurés pour l’ensemble du territoire.

L’ensemble de ces données sont cartographiées et pour chacun des items, l’OFDT a également analysé l’évolution entre 2011 et 2014.