Résultats de la cinquième édition de l’enquête ENa-CAARUD

publié le  |  Imprimer

Le numéro 120 de la revue Tendances, publiée en octobre 2017 par l’OFDT, présente les résultats de l’enquête ENa-CAARUD menée en septembre 2015 auprès des usagers de drogues fréquentant ces structures d’accueil et d’accompagnement à la réduction des risques. Il s’agit de la cinquième édition de cette enquête dont l’analyse a été menée par Aurélie Lermenier-Jeannet, Agnès Cadet-Taïrou et Sylvain Gautier.

Au total, 3 129 questionnaires ont été retournés à l’OFDT en provenance de 143 CAARUD. Leur examen permet de souligner quelques points saillants. L’édition 2015 d’ENa-CAARUD confirme, en premier lieu, la fréquentation croissante des CAARUD par des usagers insérés socialement, avec un niveau de précarité qui reste toutefois bien plus élevé qu’en population générale.

Sur le plan des consommations, la prépondérance des usages de cannabis, d’alcool et d’opiacés, substances qu’au moins sept usagers sur dix ont consommé dans le mois précédant l’enquête, est une constante. L’enquête 2015 consacre un focus particulier aux usages d’alcool, montrant qu’un tiers des usagers interrogés consomme quotidiennement l’équivalent d’au moins 6 verres d’alcool en une seule occasion, et ce tout au long de l’année.

Concernant les autres substances, on note la part croissante des usagers de cocaïne qui consomment le produit sous forme basée. Enfin, un volet spécifique sur les médicaments conduit en 2015 analyse leur statut toujours ambigu entre « défonce » et traitement. Le sulfate de morphine et la méthadone ont connu une diffusion nette entre 2008 et 2015, tout comme les benzodiazépines.

Enfin, un des résultats marquants de cette édition porte sur la stabilisation voire l’inversion de tendance de plusieurs indicateurs qui témoignaient de la diffusion des pratiques de réduction des risques et des dommages (RdRD). C’est le cas du partage de seringue ou de la réutilisation de celle-ci.

Lire le Tendances 120 sur le site de l’OFDT (6 p.)