Repérage des addictions en prison, un outil en préparation

publié le  |  Imprimer

Le projet sur le repérage des addictions, réalisé en partenariat avec l’APSEP et l’ASPMP, touche également bientôt à sa fin. A partir de cette démarche, sera élaboré un outil de formation à destination des professionnels exerçant en milieu pénitentiaire (professionnels de santé et pénitentiaires) visant à mettre la mise en place, sur site, de procédures d’organisation sur le repérage des addictions.

Qu’avons-nous fait cette année?

Poursuite de l’accompagnement de la maison d’arrêt de Coutances et du centre pénitentiaire de Bois d’Arcy

Une formation a été organisée à la maison d’arrêt de Coutances au mois de mars. Elle a eu lieu à Bois d’Arcy en novembre 2017. Par la suite, les équipes ont formalisé un protocole d’organisation sur le repérage des addictions, mis en place au mois de mai 2018 à Bois d’Arcy et en septembre à Coutances. Une demi-journée d’évaluation de la démarche a eu lieu le 8 octobre à Bois d’Arcy et aura lieu en décembre à Coutances.

Recueil de données sur un panel de 10 établissements pénitentiaires

Des questionnaires ont été envoyés à 10 établissements pénitentiaires (SPIP, surveillants, professionnels sanitaires) sélectionnés par le comité de pilotage. Objectif : avoir un aperçu de l’organisation du repérage, des problématiques et des leviers. Le recueil de données obtenu a permis de conforter nos hypothèses sur la nécessité d’un outil permettant d’impulser des formations croisées et de formaliser une procédure d’organisation.

Préparation d’une journée d’échanges sur le projet le 23/11/2018

Une journée d’échange sur le projet aura lieu le vendredi 23/11/2018 à Paris (17ème). Elle sera l’occasion de partager un premier bilan du projet, d’échanger sur les protocoles mis en place localement et sur l’outil de formation à venir, mais aussi plus globalement sur les enjeux du repérage et de la prise en charge des addictions en prison. Plus d’informations ici

Intervention en atelier dans le congrès de l’ASPMP

Un retour sur le projet a été fait à l’occasion d’un atelier lors des Journées Nationales des Secteurs de Psychiatrie en Milieu pénitentiaire le 5 novembre  à Rennes.

Et après?

En 2019, l’outil sera diffusé et accompagné.

Plus d’informations : m.gaubert@federationaddiction.fr / 01 42 28 83 32