Renforcer les stratégies d’intervention précoce dans les Hauts-de-France : créer des liens entre CJC et CSAPA

publié le  |  Imprimer

Renforcer l’intervention précoce en créant des liens entre consultations jeunes consommateurs (CJC) et centres de soin, d’accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA) : c’est l’objectif du projet mené par la Fédération Addiction dans les Hauts-de France.

L’intervention précoce est une stratégie d’action qui s’applique aux premières étapes des conduites de consommation de substances psychoactives. Dans les Hauts-de-France, la Fédération Addiction travaille à renforcer cette stratégie par des liens renforcés entre CJC et CSAPA.

Début 2020, un outil d’état des lieux destiné aux CJC/CSAPA a été construit puis diffusé afin d’identifier les dynamiques et besoins des structures de la région. Suite à l’analyse de l’état des lieux et des 28 réponses reçues, un webinaire a eu lieu en mai 2020. Ce temps a été l’occasion de mettre en lumière les freins et des leviers et de mettre en commun les préoccupations et champs de travail à approfondir en lien avec l’intervention précoce.

Deux thèmes de travail

En parallèle la rédaction d’un rapport écrit de l’état des lieux a été entrepris et diffusé. Durant l’été 2020, de manière à hiérarchiser les thématiques qui ont émergé via le questionnaire, un formulaire a été envoyé à l’ensemble des acteurs des Hauts-de-France pour qu’ils puissent y inscrire les thèmes prioritaires à aborder et réfléchir dans le cadre de groupes de travail. À la rentrée, une visioconférence a permis d’acter le choix des thèmes et convenir du planning de travail des deux groupes formés :

  • Visibilité de la consultation jeunes consommateurs et de l’intervention précoce auprès du public et des partenaires
  • Mutualisation/partage des outils de prévention et approfondissement de la thématique : les compétences psychosociales

Le calendrier des rencontres et sessions de travail a été fixé le calendrier suivant :

  • une première session de travail en novembre-décembre (qui ont eu lieu les 3 et 4 décembre 2020 pour les 2 groupes de travail) ;
  • une deuxième session de travail au mois de janvier (fixées au jeudi 21 et vendredi 22 janvier 2021) ;
  • une troisième session en mars 2021.

La première session pour chacun des groupes a permis de faire le point sur les constats/ besoins et pratiques autour de ces thèmes. Le travail sur la mise en place d’axes de travail plus concrets est en cours.