international

Réglementation du cannabis : en Espagne, l’exemple des Cannabis social clubs

publié le  |  Imprimer

CSC_espagneLes Cannabis social clubs (CSC) sont des organisations privées, à but non-lucratif, dans lesquelles le cannabis est cultivé collectivement et distribué aux membres enregistrés.

En Espagne, la production et la consommation de cannabis sont autorisés pour un usage privé. Dans ce contexte, on y dénombre environ 400 CSC. Leur régulation est actuellement en question dans la péninsule ibérique (voir notre article sur ce point).

Ce type d’organisation peut être mis en place dans les contextes de légalisation du produit ; loin d’un objectif commercial, ces clubs visent d’abord la réduction des risques. Ils sont donc compatibles avec une législation qui interdit la commercialisation du cannabis et entrent dans le cadre des politiques de décriminalisation des drogues.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter l’article (en anglais) récemment mis en ligne par le GREA (Groupement romand d’études des addictions). Celui-ci :
* fait le point sur les modalités de fonctionnement des Cannabis social clubs
* explicite les bénéfices d’une approche non commerciale du produit
* aborde la question de l’équilibre de ce modèle dans un contexte de multiplication et de développement des CSC

En France, vous pouvez en savoir plus sur les CSC via le site de Chanvre et libertés.

>> Consultez toutes nos informations sur le cannabis
>> Consultez notre dossier « Sortir de la guerre à la drogue »