international

Pour une réglementation du cannabis en Belgique

publié le  |  Imprimer

Les Fédérations bruxelloise (FEDITO Bruxelloise), flamande (VAD) et wallonne (FEDITO Wallonne) des institutions actives en toxicomanie se positionnent en faveur d’une réflexion sur la directive de 2005 qui considère que « la détention, par un majeur (plus de 18 ans), de cannabis pour un usage personnel (maximum trois grammes) doit constituer le degré le plus bas de la politique des poursuites. Sauf circonstances aggravantes ou trouble à l’ordre public. »

Pris dans le paradoxe entre le classement du cannabis en drogue illicite et cette relative tolérance de la consommation et de la possession de cannabis à usage personnel, les associations belges exhortent les pouvoirs publics à repenser la réglementation en la matière.

Des alternatives à la dichotomie prohibition/légalisation existent et permettraient d’améliorer l’efficience des dispositifs de promotion de la santé, de prévention et de mener des actions de responsabilisation des consommateurs.

Découvrez l’intégralité de la prise de position sur le site de la FEDITO

Le chapitre 5 est consacré aux initiatives étrangères en matière de régulation du cannabis.