Réédition de la campagne Consultations jeunes consommateurs de l’INPES

publié le  |  Imprimer

afficheCJC_MGUne campagne pilotée par l’INPES avait été lancée en janvier dernier  pour mieux faire connaître les CJC : spots TV, bannières web, volet radio, édition et diffusion d’affiches et de flyers avaient composé cette vaste opération.
Lors des journées de la Fédération Addiction, Marisol Touraine, Ministre de la Santé, avait insisté sur la nécessité de continuer à renforcer la visibilité des CJC. Elle avait alors annoncé une réédition de la campagne CJC, qui avait pâti des attentats de janvier.

Voilà chose faite ! Dès le 1er novembre, les CJC seront à l’honneur à la télévision et sur le net. Et ce n’est pas tout !

Comme en début d’année 2015, la campagne CJC se déclinera sur plusieurs supports :
– des spots TV (cannabis et alcool) qui seront rediffusés du 1er au 21 novembre
– un volet digital avec diffusion de bannières web et mobile entre le 02 et le 21 novembre

Une stratégie communautaire va également être mise en place à l’attention des parents et des jeunes. Concernant les parents, l’objectif est de mobiliser les plus actifs sur le Net afin qu’ils relaient l’information sur leurs blogs et sur les réseaux sociaux.
Une amélioration du recensement sur internet est également prévue.

Nous vous rappelons également qu’une charte graphique est mise à disposition des Consultations jeunes consommateurs pour leur assurer une identité visuelle forte : toutes les informations sont disponibles sur notre site et celui de l’INPES.

Les objectifs fixés pour la première édition de la campagne CJC ont été atteints notamment en termes de notoriété, d’incitation à appeler ou consulter – aussi bien auprès des parents que des jeunes – ou encore d’impact sur les dispositifs ADALIS (augmentation des sollicitations et des orientations).
La campagne n’est en revanche pas parvenue à mobiliser les parents sur la question de l’alcoolisation de leurs adolescents… Cela interroge sur « l’exception culturelle » très particulière que représente ce produit. Rappelons que l’enquête ESCAPAD 2014 révèle que dans près de 10% des cas, les alcoolisations ponctuelles importantes des jeunes (5 verres au moins en une même occasion) ont lieu en présence des parents.

Pour tout complément d’informations sur nos travaux concernant les consultations jeunes consommateurs, contactez Cynthia Benkhoucha : c.benkhoucha@federationaddiction.fr