Réduire les risques liés au tabac – Pour une communication libre sur la vape

publié le  |  Imprimer

 

A l’initiative de l’association SOVAPE, une requête vient d’être déposée devant le Conseil d’Etat contre l’ordonnance prise le 19 mai dernier concernant la liberté d’expression pour la vape.

Engagée dans la lutte contre le tabac, la Fédération Addiction considère la vape comme un outil de réduction du risque tabagique et comme un outil d’accès au sevrage. Convaincue qu’une convergence des actions est nécessaire pour agir efficacement contre le tabagisme, la Fédération Addiction soutient les actions entreprises dans le cadre du Programme National de Réduction du Tabagisme, notamment l’adoption du paquet neutre. Elle porte, en partenariat avec le Respadd, une action spécifique en direction des jeunes, qui sera lancée en Septembre dans les Consultations Jeunes Consommateurs et leurs partenaires, avant les mois d’Octobre et de Novembre qui seront ceux de l’action Moi(s) sans tabac.

L’annulation des interdictions de propagande et publicité, directe ou indirecte, permettant une communication ouverte et équilibrée sur les apports de la vape, son intérêt et ses éventuels risques, doit contribuer à lui donner toute sa place dans ce panel d’actions.