international

Réduction des risques en milieu pénitentiaire. Revue des expériences étrangères.


Auteur : Ivana Obradovic (OFDT)
Note n°2012-04, à l’attention de la MILDT
Parution : octobre 2012

Cette note recense les dispositifs de RDR associés à l’usage de drogues disponibles en prison au plan international (comprenant les projets expérimentaux), en décrivant leur contexte de mise en place, les modes d’intervention et les pratiques des intervenants. Lorsqu’une évaluation d’impact a été mise en place, ses principales conclusions sont brièvement exposées. Afin de restreindre le champ d’investigation, la note est centrée sur les expériences de mise à disposition de traitements de substitution aux opiacés (TSO) et les programmes d’échange de seringues (PES), qui ont fait l’objet du plus grand nombre d’études. Reconnus comme des moyens efficaces pour réduire les risques de transmission du VIH, ils sont considérés par l’OMS comme une mesure de première ligne en prison, de loin préférable à la mise à disposition d’eau de Javel (OMS, 2007). En référence aux recommandations de l’OMS, la note décrit également les modalités de mise à disposition de préservatifs masculins avec lubrifiants développées dans différents pays (OMS, 2007). Elle laisse en revanche de côté les autres mesures de RDR, qui n’ont fait l’objet que de rares études d’impact.

Téléchargez le document Réduction des risques en milieu pénitentiaire
Téléchargez le document Réduction des risques en milieu pénitentiaire

Le modèle indiqué n'existe pas. Utilisation du modèle par défaut.

>> Site de l’OFDT