Addictions et troubles psychiatriques: où en est-on?

publié le  |  Imprimer

La prise en charge des publics souffrant à la fois de troubles psychiatriques et de problématiques addictives ne permet pas aujourd’hui d’accompagner au mieux les personnes concernées, alors même que la corrélation entre les deux problématiques est très forte et que chacune a un effet péjoratif sur l’autre.

Pourtant, des expériences de coopération entre acteurs de secteurs différents existent en France et à l’étranger, qui permettent d’améliorer cette prise en charge et de dépasser les freins au repérage et à l’accompagnement global.

Réalisé avec le soutien de la MILDECA (Mission Interministérielle de Lutte contre les Drogues Et les Conduites Addictives) et de la DGS (Direction Générale de la Santé), en lien avec la DGOS (Direction Générale de l’organisation des soins) le projet « Addictions et troubles psychiatriques » a pour objectifs de :

  • repérer des expériences innovantes d’articulation réussie des acteurs sur les territoires
  • analyser et diffuser des pratiques positives de coopération
  • partager une vision commune de la problématique et faire émerger des pistes de spécificités cliniques

Il se déroulera jusqu’à fin 2018 et aboutira notamment à la parution d’un guide de la collection Repère(s.

Comme tout projet de la Fédération, celui-ci est basé sur une démarche participative :  le guide est construit à partir des retours des professionnels sur leurs expériences de terrain.

 

Une démarche participative qui a été élaborée en plusieurs étapes :

Au premier semestre 2017, des questionnaires adaptés aux différents types de dispositifs ont été diffusés. Les 106 réponses reçues (ELSA, CSAPA, CAARUD, Résidentiel, CH, UH, HDJ, SSR), ont permis de repérer les pratiques dont les équipes sont satisfaites et de fournir des éléments généralisables à destination de l’ensemble des dispositifs.

Au second semestre 2017, une vingtaine d’entretiens ont été réalisés auprès des professionnels de structures médico-sociales (CSAPA, CAARUD), des soins résidentiels (CTR et AT) et d’ELSA.  Ces entretiens avaient pour objectifs d’approfondir les recherches sur les actions d’articulation réussies entre les acteurs. Ces entretiens ont notamment permis de repérer :

  • Les enjeux spécifiques aux dispositifs
  • Les leviers qui permettent de favoriser l’articulation
  • Les possibilités d’évolution du lien entre les acteurs

Cette année, la Fédération Addiction poursuit ses travaux et organise six journées d’échanges thématiques.

Ces journées rassemblent une quinzaine de professionnels des addictions et de partenaires psychiatriques afin de croiser les regards autour des thématiques suivantes : le rôle du psychiatre en médico-social, la PEC intégrée, le rétablissement, le rôle de l’usager pair ou encore l’accompagnement et l’accueil des publics en situation de précarité.

 

Ce travail sera mis en lien avec le travail du centre de preuves et aussi les prochains travaux de recommandations de l’HAS (Haute autorité de santé).

Pour en savoir plus, contactez Julie Baudillon au 01 42 28 83 35, ou par mail : j.baudillon@federationaddiction.fr