Jeux de hasard et d’argent : deux projets seront finalisés en décembre

publié le  |  Imprimer

La Fédération Addiction mène depuis 2016 deux projets sur les problématiques des addictions aux JHA (Jeux d’hasard et d’argent) pour outiller les professionnels des binômes ASS (addiction sans substance) :

  • Accompagnement des missions des binômes addiction sans substance
  • Projet expérimental en Points de vente volontaires de la FDJ

Projet « Accompagnement des missions des binômes addiction sans substance (ASS) »

Le projet vise à :

  • Capitaliser les pratiques professionnelles et élaborer un document de synthèse proposant des repères (missions, périmètre, etc.) et des outils d’intervention à l’attention des binômes ASS
  • Réaliser des outils et des supports visant à faciliter la mise en œuvre de partenariats

Un document de 10 pages, centré sur les addictions aux JHA, visant à préciser un socle commun et les modalités d’intervention des binômes addiction sans substance, est en cours de finalisation et paraitra début décembre 2018.

Projet expérimental « Visites rencontres en Points de Vente volontaires de la FDJ »

Aller-vers les joueurs en situation de vulnérabilité

Afin d’accompagner les professionnels des binômes ASS autour des pratiques « d’aller-vers », la Fédération Addiction mène depuis 2 ans un projet expérimental et novateur, en partenariat avec la Française des Jeux.

Il s’agit pour les binômes de se rendre en points de vente volontaire, pour rencontrer des détaillants et des joueurs. Au travers de la création d’un environnement favorable et d’une observation des comportements de jeu, l’objectif est d’entrer en contact avec tous les joueurs, que leurs pratiques soient récréatives, à risque ou déjà excessives. Il s’agit de générer une prise de conscience et de déployer un accompagnement gradué qui va de la sensibilisation à l’intervention précoce et à la RDRD*.

Il s’agit surtout que les binômes soient identifiés comme des ressources au niveau local.

Pour les détaillants, véritable « passeurs », et qui connaissent le mieux leur clientèle, il s’agit de faciliter le repérage et l’orientation de joueurs susceptibles d’être en délicatesse avec les JHA fréquentant leur établissement vers des structures spécialisées, en capacité de leur proposer de l’aide, et ce d’une manière compatible avec le métier de commerçant.

Faciliter les passerelles entre les deux mondes pour une prise en charge des joueurs 

Ce projet, expérimenté sur trois sites, vise à éviter le recours au soin tardif des joueurs (le plus faible, toute addiction confondues), qui interviens lorsque les dommages sont déjà installés.

Après une première phase d’expérimentation, menée en 2015-2016, les premiers résultats ont valider l’hypothèse que l’aller-vers, dans l’écosystème particulier du jeu, constitue une passerelle dans l’accès aux soins, ainsi que la volonté et la faisabilité de travailler davantage ensemble. Un second pilote vise à évaluer la pertinence des modalités d’intervention qui auront été expérimentées en point de vente, et ce dans un objectif de modélisation, puis, si possible, de généralisation.

Dernière étape : la phase évaluative

L’évaluation de cette expérimentation est actuellement en cours et  est réalisée par l’OFDT. A partir de ces résultats et des différents travaux menés lors des groupes de travail, un référentiel reprenant les modalités d’interventions et les outils créés sera élaboré.

 

Contact :

Morgane AUSTRUY, Chargée de projet – m.austruy@federationaddiction.fr – 01 42 28 83 34