Programme Meschoix : les expérimentations en France se poursuivent

publié le  |  Imprimer

MESCHOIX + est un programme initialement Québécois qui vise à redonner aux gens la capacité de maitriser leur consommation (où, quand, avec qui, et quelle quantité). En partenariat avec les acteurs internationaux, la Fédération Addiction travaille depuis plusieurs années à la mise en oeuvre du programme en France.

Volet Alcochoix : poursuite des expérimentations :

Depuis 2017, la Fédération Addiction – en s’appuyant sur un pool d’une trentaine de professionnels – expérimente l’utilisation du programme dans le contexte français via les structures spécialisées (Csaps, Caarud, CJC…). Ces expérimentations ont notamment permis de faire remonter les informations nécessaires pour adapter les outils au contexte français (et plus largement Européen).

  • Expérimentation Alcochoix+ en Nouvelle Aquitaine :

Dans la suite de la première expérimentation, depuis début 2019, la Fédération Addiction mène une nouvelle phase d’expérimentation du programme avec le soutien de l’ARS Nouvelle-Aquitaine et de la MILDECA afin d’étudier les manières les plus efficaces de toucher les consommateurs à risques non dépendants. Pour cela, les structures spécialisées formées au suivi via Alcochoix+ ont mobilisé leurs partenaires extérieurs pour communiquer sur le programme.

Il s’agit d’une part d’améliorer et d’analyser les modalités de mobilisation des partenaires et d’autre part d’observer les modes de mise en œuvre les plus appropriés selon les publics.

4 CSAPA identifiés par l’ARS Nouvelle Aquitaine (l’ANPAA 19 à Brive-la-Gaillarde, l’ANPAA 33 à Bordeaux, le Centre Maurice Cerisé du CEID à Bordeaux et le CSAPA CEID Béarn à Pau) et 15 professionnels ont été formés au programme. Des supports de communication ont été réalisés avec les professionnels et ont facilité la présentation d’Alcochoix+ aux 30 partenaires extérieurs qui avaient été identifiés (CHRS, Services de Santé au Travail, ESAT, Missions Locales, etc.). Au 31 décembre 2019, une quarantaine de personnes avaient ainsi pu faire l’objet d’un suivi par le biais d’Alcochoix+.

L’expérimentation se poursuit jusqu’en juillet 2021 et sera clôturée par une dernière phase d’évaluation qui permettra de faire remonter les principales recommandations utiles à la mise en œuvre du programme.

  • Partenariat avec l’INCa autour d’Alcochoix+ :

En mars 2020, la Fédération Addiction et l’Institut National du Cancer lancent une étude exploratoire et de faisabilité autour du programme Alcochoix+.

Cette étude permettra de continuer le travail entrepris pour cibler un public difficile à toucher dans les structures spécialisées – les personnes à risques non dépendantes – en travaillant cette fois-ci sur la structuration de la mise en œuvre du programme Alcochoix+ en lien avec les offreurs de soins primaires. Il s’agira plus particulièrement de protocoliser les modalités d’accompagnement et de mise en œuvre du programme par les offreurs de soin primaires et d’identifier les potentielles adaptations du programme pour faciliter sa mise en œuvre et son déploiement. Pour cela, les professionnels de 4 maisons de santé seront formés au programme afin de pouvoir assurer le suivi de consommateurs à risques.

Cette phase se déroulera sur l’année 2020 et servira de préparation à une deuxième phase d’implémentation à grande échelle qui se fera sur 3 régions en 2021/22.

Co-construction d’une gamme d’outils MESCHOIX

Sous l’impulsion du RISQ (Québec) avec la participation du Consortium international (GREA, Fédération Addiction, Fédito Bxl, RISQ), de nouveaux volets du programme ont été élaboré (volet Cannabis, JEU, Toutes substances) et vont être expérimenté dans les différents pays. En France, plusieurs professionnels ont notamment participé aux relectures des outils et une vingtaine de professionnels expérimentent actuellement le volet Cannabis.

Un pool de formateurs français sera prochainement constitué et permettra d’envisager l’organisation de nouvelles formations à destination des structures spécialisées. Nous vous tiendrons au courant des prochaines échéances.

Besoin dinformation complémentaire ?

Marie Dumoulin – Chargée de projet – m.dumoulin@federationaddiction.fr – 01 42 28 83 22