A paraitre prochainement : un outil de formation sur le repérage des addictions en prison

publié le  |  Imprimer

Un outil de formation sur le repérage des addictions en prison, à destination des professionnels de santé intervenant en prison et des personnels pénitentiaires, sera prochainement publié par la Fédération Addiction. Il est la concrétisation d’un projet visant l’amélioration de l’état de santé des personnes rencontrant des problématiques addictives en cours d’incarcération.

Ce projet a été soutenu par la Direction de l’Administration Pénitentiaire (DAP) dans le cadre des fonds de concours MILDECA. Il a été réalisé en lien avec la Direction Générale de la Santé (DGS), la Direction Générale de l’Offre de Soins (DGOS), la DAP et la MILDECA et piloté en partenariat avec l’Association des Professionnels de Santé Exerçant en Prison (APSEP) et l’Association des Secteurs de Psychiatrie en Milieu Pénitentiaire (ASPMP).

Un outil de formation commun aux professionnels sanitaires et pénitentiaires

L’outil de formation se présentera sous la forme d’un document d’une vingtaine de pages, commun aux professionnels  des deux secteurs.  Il cherche à améliorer les actions de repérage et d’évaluation des conduites addictives et des consommations à risques par les professionnels de santé à l’entrée et au cours de la détention (c’est-à-dire les unités sanitaires, les SMPR, les CSAPA et tout autre dispositif d’addictologie intervenant en prison), à sensibiliser les personnels pénitentiaires (SPIP, surveillants, professionnels d’enseignement etc.) à la problématique des conduites addictives et à assurer une meilleure coordination entre les différents acteurs face à la problématique des conduites addictives.

Il est le fruit d’une démarche collective, qui a permis de capitaliser les pratiques en matière de repérage des addictions en prison, grâce à un travail de terrain avec deux établissements pénitentiaires expérimentateurs (la maison d’arrêt de Coutances et le centre pénitentiaire de Bois d’Arcy) et dix autres établissements pénitentiaires sollicités pour documenter les pratiques de repérage.

Et ensuite?

En 2020, cet outil sera diffusé aux professionnels de santé et pénitentiaires. Il est notamment prévu d’organiser des formations à destination des responsables de formation de l’administration pénitentiaire.

Plus d’informations : Marion Munch, chargée de projet m.munch@federationaddiction.fr