Prévention des conduites addictives en milieu scolaire – Eduscol

publié le  |  Imprimer

Éduscol est le site d’information des professionnels de l’éducation : enseignants, personnels d’éducation, personnels de direction, corps d’inspection.

La politique du ministère de l’Éducation nationale dans le domaine de la prévention des conduites addictives s’inscrit, depuis de nombreuses années, dans une démarche globale de prévention des conduites à risques. La circulaire n°2003-210 du 1er décembre 2003 relative à la santé des élèves : programme quinquennal de prévention et d’éducation, prévoit que la prévention des conduites à risque et la lutte contre la consommation de produits illicites ou dangereux, doit être intégrée dès l’école primaire et tout au long du cursus scolaire, particulièrement au collège.

Cette action s’inscrit également dans le plan gouvernemental de lutte contre les drogues illicites, le tabac et l’alcool 2004-2008 coordonné par la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT), qui place l’École comme un acteur de premier plan dans la politique de prévention.

Enfin, la loi de Santé publique du 9 août 2004 intègre dans le code de l’Éducation un article L312-18 qui demande qu’une « information soit délivrée sur les conséquences de la consommation de drogues sur la santé, notamment concernant les effets neuropsychiques et comportementaux du cannabis, dans les collèges et les lycées, à raison d’au moins une séance annuelle, par groupes d’âge homogène ». La prévention des conduites addictives s’inscrit dans une continuité éducative

La prévention des conduites addictives s’appuie sur :

  • les objectifs et contenus des enseignements
  • la vie quotidienne des établissements, par l’attention que chaque membre de l’équipe éducative porte aux élèves, et en particulier à ceux présentant des signes susceptibles de traduire un mal être.
  • des séances d’information et de prévention, à raison d’au moins une séance annuelle, planifiées en début d’année scolaire dans l’emploi du temps des élèves. Leur programmation est inscrite au projet d’établissement et présentée au conseil d’administration. Ces séances abordent en priorité la prévention des produits les plus fréquemment consommés selon les niveaux : par exemple, le tabac en 6e, le cannabis à partir de la 3e, etc..

Pour développer une politique nationale cohérente dans le cadre de cette prévention dans les établissements scolaires, la direction générale de l’Enseignement scolaire (DGESCO) et la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT) ont rédigé un guide à l’intention des intervenants en milieu scolaire sur les conduites addictives.

Un livret sur l’éducation aux comportements responsables (115,83 ko) apporte une aide à la mise en œuvre d’actions dans quatre domaines prioritaires dont la prévention des conduites à risques. Il vise à accompagner les personnels dans leur démarche éducative, à les sensibiliser à ces problématiques et leur proposer des pistes d’action. Il précise notamment les principes et modalités de mise en œuvre pour chacun des quatre domaines évoqués et donne des informations utiles sur les ressources pédagogiques disponibles. La lutte contre le tabagisme

L’application de la loi Évin constitue le préalable à l’ensemble des actions mises en place pour lutter contre le tabagisme. Tous les lycées ont dû réviser si besoin leur règlement intérieur, notamment en y inscrivant le respect de la loi Évin au sein de l’établissement et une expérimentation pilote de lycées « non-fumeurs » est mise en place depuis 2003. L’objectif général est de s’inscrire dans le cadre du plan national de lutte contre le cancer et de la prévention des conduites addictives.

En septembre 2005, un dépliant « Réussir le loi Évin » (175,91 ko) a été mis à la disposition de l’ensemble des chefs d’établisement pour les aider d’une part, à l’application effective de la loi dans leur établissement, d’autrepart, à mener des actions de prévention du tabagisme auprès des élèves et des personnels.

À partir du 1er février 2007, en application du décret n°2006-1386 du 15 novembre 2006, il est interdit de fumer dans les enceintes (bâtiments et espaces non couverts) des établissements d’enseignement publics ou privés, destinés à l’accueil, à la formation ou à l’hébergement des mineurs notamment dans les écoles, collèges et lycées publics et privés, y compris les internats ainsi que les centres de formation d’apprentis. Cette interdiction s’applique aux personnels comme aux élèves. En janvier 2007 des fiches thématiques, destinées à l’accompagnement de ce décret, ont été élaborées par la direction générale de l’Enseignement scolaire (DGESCO) afin d’apporter une aide aux acteurs de l’Éducation nationale dans la mise en oeuvre de ce décret.

* Consulter les fiches thématiques

A lire sur le site eduscol : http://eduscol.education.fr/cid46870/prevention-des-conduites-addictives.html