international

Prévenir les OD par la Naloxone « à emporter » : une revue de littérature de l’OEDT


Auteur : OEDT-EMCDDA
Date de parution : janvier 2015

On estime qu’à l’échelle mondiale, 69 000 personnes meurent chaque année d’une overdose d’opioïdes (chiffres de l’OMS 2014). Parmi celles qui s’injectent des drogues, c’est la deuxième cause de mortalité après le VIH/sida. Pour prévenir la surdose avant qu’elle n’entraîne le décès, un médicament, la Naloxone a fait ses preuves.

Prenant en compte le fait que la plupart des surdoses mortelles surviennent en présence d’autres personnes (pair, cercle familial), un certain nombre de programmes de prescription de Naloxone « à emporter à domicile » commencent à se mettre en place sur le continent. Il permettent aux personnes présentes lors d’une surdose d’administrer une dose du médicament en urgence avant l’arrivée des secours ; et visent ainsi à sauver des vies. C’est notamment le cas en Ecosse (en savoir plus sur ce lien, en anglais).

L’Observatoire Européen des Drogues et Toxicomanies (EMCDDA) vient de conduire une revue systématique de l’ensemble de la littérature existante sur ces programmes.

L’observatoire conclut à des preuves claires et indéniables, démontrées par des études sur plusieurs milliers de consommateurs à risque, que les interventions éducatives, la formation des pairs combinées à la mise à disposition, sur place, de Naloxone, diminuent efficacement le nombre de surdoses mortelles.

Ces programmes intéressent également l’Organisation Mondiale de la Santé, qui recommande depuis le mois de novembre 2014 « d’améliorer l’accès à la Naloxone pour les personnes susceptibles d’assister à un problème d’overdose dans leur entourage : amis, membres de la famille, partenaires de consommateurs de drogues et travailleurs sociaux. »
>> En savoir plus sur les recommandations de l’OMS