Première évaluation de l’impact socio-économique des jeux d’argent et de hasard en France

publié le  |  Imprimer

note_5_ODJLes notes de l’Observatoire des jeux n°5
Auteurs : Jean-Michel COSTES, Sophie MASSIN, Jeanne ETIEMBLE
Parution : juin 2014

Il n’existait jusqu’à ce jour aucune étude portant sur l’évaluation en France du coût économique et social des jeux d’argent et de hasard. Sophie Massin a réalisé cette étude entre novembre 2012 et avril 2014 selon quatre axes :
* synthèse des connaissances existantes
* choix d’une méthode pour préciser les hypothèses et faire des estimations
* recensement des données disponibles
* estimation des coûts et bénéfices engendrés par les jeux d’argent et de hasard

Résultats de l’étude

Les bénéfices
* surplus du consommateur (estimation du plaisir retiré de la pratique des jeux) : entre 3450 et 8193 millions d’euros
* surplus du producteur (profit économique) : 270 millions d’euros
* recettes publiques (taxation) : 3778 millions d’euros

Les coûts
* coûts externes (dommages que s’infligent les consommateurs : chômage, divorce, baisse de la qualité de vie, suicide, surendettement…) : seul le chômage peut être quantifié monétairement, les autres hypothèses n’étant pas estimables
* dépenses publiques (régulation du secteur et dépenses liées aux dommages) : également difficilement évaluable en dehors du financement du système de prévention et de soins en addictologie et du coût administratif du chômage

L’absence de nombreuses données, principalement en matière de coûts, interdit toute conclusion globale sur la question. L’étude met surtout en exergue la nécessité de produire certaines données via des études futures.

>> Téléchargez la note sur le site de l’observatoire des jeux