international

Enquête ESPAD : le point sur les consommations de substances chez les 15-16 ans en 2015

publié le  |  Imprimer

tendances_112Les résultats de l’enquête internationale ESPAD (European School Survey Project on Alcohol and other Drugs) centrée sur les jeunes scolarisés de 16 ans en Europe viennent d’être publiés.

Le n°112 de la revue Tendances fait le point sur les résultats français

Le volet français a été mené en 2015 pour la 5ème fois.Comme pour l’exercice précédent de 2011, l’enquête hexagonale a interrogé des élèves dans l’ensemble des classes de lycée de la seconde à la terminale et dans toutes les filières (générale, technologique et professionnelle). Ainsi, 6 642 élèves de métropole ont répondu au questionnaire anonyme et auto administré.

Le numéro 112 de la revue Tendances, rédigé par Stanislas Spilka, Olivier Le Nézet, Carine Mutatayi et Eric Janssen analyse ces résultats. Ils font apparaître une large diffusion des substances psychoactives auprès des lycéens mais des reculs sensibles des usages d’alcool et de tabac, surtout pour les plus jeunes. L’usage récent de cannabis apparaît lui aussi en baisse, tandis que l’usage régulier de cannabis se révèle stable. L’enquête ESPAD fournit également des repères concernant les produits illicites plus rares et les nouveaux produits de synthèse (NPS) dont la consommation est délicate à renseigner compte tenu de la multiplicité des substances concernées.

>> Lire « Les drogues dans les années lycées. Résultats de l’enquête ESPAD 2015 en France »

Les résultats européens sont également disponibles

Le Rapport ESPAD 2015 (en anglais uniquement) présente les expériences et les perceptions des élèves concernant diverses substances, comme le tabac, l’alcool, les drogues illicites, les produit à inhaler, les médicaments et les nouvelles substances psychoactives ou NSP. Au total, 96 043 élèves ont participé à l’enquête en répondant au lycée à un questionnaire anonyme dans 35 pays. Les résultats, qui illustrent les tendances sur 20 ans, sont présentés aujourd’hui par l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA):

  • Les principaux points mis en avant concernent le recul de la consommation de tabac et d’alcool chez les adolescents, mais une consommation occasionnelle excessive d’alcool toujours préoccupante.
  • Le cannabis est partout la première drogue illicite et la plus accessible.
  • Une petite minorité d’élèves consomment des produits comme les amphétamines, l’ecstasy ou la cocaïne
  • Un petit nombre a aussi déclaré avoir expérimenté de nouvelles substances psychoactives (NSP).
  • Enfin, l’enquête témoigne de l’ancrage d’Internet dans la vie des adolescents : les réseaux sociaux sont très fréquentés tandis que les activités de jeux et de paris concernent avant tout les garçons.

L’OFDT diffuse par ailleurs une note de synthèse permettant de situer les consommations des élèves français de 16 ans dans le contexte européen. Il faut noter à ce propos que plusieurs pays dont le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Suisse et l’Espagne ne se sont pas joints à l’enquête.

  • Même si la diffusion du tabac est en recul, les jeunes Français ont une consommation récente de cigarettes au-dessus de la moyenne européenne.
  • Leurs usages d’alcool et leurs alcoolisations ponctuelles importantes sont proches des niveaux moyens observés dans les pays participants.
  • En revanche, les élèves français de 16 ans se classent premiers pour l’usage de cannabis

>> Lire Consommations de tabac, alcool, cannabis et autres drogues en France et en Europe, à 16 ans. Résultats de l’enquête européenne ESPAD 2015