Nouveau projet sur la RDR en Centres d’Hébergement avec le soutien de la Fondation de France

publié le  |  Imprimer

Avec le soutien de la Fondation de France, la Fédération Addiction lance un projet portant sur la Réduction des risques en Centres d’Hébergement en lien avec la Fédération des Acteurs de la Solidarité.

Contexte et origine du projet :

Depuis quelques années, le secteur spécialisé en addictologie et celui de l’hébergement coopèrent pour que les personnes en situation de précarité et faisant usages de substances puissent bénéficier d’un accompagnement sans rupture de parcours.

Différents travaux sur l’inconditionnalité de l’accueil au défi des consommations portés par la Fédération addiction en partenariat avec la Fédération des Acteurs de la solidarité ont permis de soutenir l’évolution des pratiques professionnelles et de coconstruire des réponses intégrées en direction des populations (mise en place équipe mobile, de consultations avancées etc..).

Cependant ce principe d’inconditionnalité est souvent mis à l’épreuve. Le non accès ou l’exclusion des personnes en situation d’addiction dans les lieux d’accueil, hébergement – faute de savoir s’adapter à elles – reste encore assez présent, alors même que la non-sanction systématique des consommations, l’intégration d’actions de RDR à l’offre de soins et la mise à disposition de matériel stérile et d’alcool ont montré leurs effets positifs.

La crise sanitaire COVID 19 a exacerbé l’ensemble de ces enjeux, autant du côté des publics précarisés que de la nécessité pour les institutions et les professionnelles d’adapter leurs pratiques. L’exposition au virus doublée de la vulnérabilité du public concerné sur le plan de la santé a rappelé la nécessité de garantir à tous l’accès à un logement digne et stable, en évitant autant que possible les ruptures de parcours.  Nous avons donc travaillé en lien avec la DIHAL (direction interministérielle à l’habitat et au logement) qui a produit une note de recommandations, portée par le gouvernement. Pour accompagner cette recommandation institutionnelle, nous avons mis à disposition des ressources sur le site internet de la fédération addiction et réalisé un webinaire entre les professionnels addictions et insertion qui a très bien fonctionné.

L’enjeu est maintenant de pérenniser et consolider sur le long terme les bonnes pratiques et les mesures instaurées durant la crise.

Objectifs du projet :

Développer la mise en œuvre de la réduction des risques liés aux consommations de produits psychoactifs dans les structures d’hébergement et de réinsertion sociale.

  • Transmettre les principes, méthodes et outils de la réduction des risques pour aider les équipes des CHRS
  • Favoriser l’échange de bonnes pratiques autour de la réduction des risques concernant les personnes en situation de précarité,
  • D’identifier les leviers et les freins aux collaborations inter-structures
  • Favoriser l’interconnaissance et la collaboration des structures sur le terrain en travaillant sur des dynamiques de territoire, en proximité,
  • Identifier et valoriser des structures ressources sur cette thématique dans chaque département.
  • Consolider et diffuser des contenus d’appuis aux équipes

Etapes du projet :

Février – mars 2021 : Capitalisation des ressources théoriques existantes :

  • Inventaire des actions types en matière de RDR
  • Inventaire des outils et documents existants sur ce thème

Avril – mai 2021 : Etat des lieux :

  • des actions sur le terrain,
  • des partenariats
  • des problématiques et besoins rencontrés

Cet état des lieux sera réalisé via un questionnaire destiné aussi bien aux centres d’hébergement qu’aux structures de l’addictologie. Cela permettra d’identifier les actions menées sur le terrain et les champs d’actions qui restent à investiguer, les partenariats mis en place et notamment les binômes partenaires ‘ressources’ , ainsi que les problématiques et besoins rencontrés par les acteurs.

Juin – novembre 2021 : Réalisation de wébinaires à l’échelle infrarégionale :

  • Partage de pratiques
  • Mise en lien des structures
  • Questions/réponses

Ces wébinaires permettront à la fois :

  • D’identifier les leviers et les freins aux collaborations inter-structures
  • De permettre à l’ensemble des parties prenantes – direction, intervenants de terrain et usagers des structures – d’échanger leurs pratiques et leurs problématiques.
  • De se repérer dans son environnement proche localement et construire ou consolider les partenariats entre les deux secteurs
  • De poursuivre le recueil de contenus, tant sur les besoins que sur les solutions trouvées

Décembre 2021 – février 2022 : Production et diffusion de livrables :

  • Montage et diffusion de la sélection des conclusions des webinaires territoriaux
  • Cartographie des structures : ressources ou volontaires
  • Inventaire et rédaction de fiches actions correspondant aux besoins identifiés

Pour plus de renseignements :

Fanny GUEMERT – Chargée de projets Addiction et Précarité à la Fédération des Acteurs de la Solidarité

fanny.guemert@federationsolidarite.org

 

Marie Dumoulin, chargée de projet à la Fédération Addiction

m.dumoulin@federationaddiction.fr – 01 42 28 83 22