Les addictions sont responsables, non seulement de dizaines de milliers de morts annuellement, mais aussi d’une multitude de dommages physiques, psychiques et sociaux.
Le plan gouvernemental de prise en charge et de prévention des addictions donne une place nouvelle à l’hôpital pour renforcer et coordonner les offres de soins et développer les ressources à toutes les étapes de la prise en charge : prévention, dépistage, soins et accompagnement médico-social.
Il convient de sensibiliser aux pratiques addictives, d’informer sur les dispositifs de prise en charge et d’alerter l’ensemble des soignants sur les moyens de repérer les patients ayant besoin d’aide. Les établissements de soins doivent s’organiser pour permettre la prévention des addictions dans des conditions optimales.
C’est dans cette démarche que le RESPADD s’inscrit pour développer ses activités et proposer son expérience et ses compétences pour aider ses membres à devenir des établissements promoteurs de la prévention et de la prise en charge des addictions.

Voir le site du Respadd