Niveaux d’usage des produits psychoactifs et des pratiques addictives dans le Nord Pas-de-Calais

publié le  |  Imprimer

Niveaux d’usage des produits psychoactifs et des pratiques addictives dans le Nord Pas-de-Calais. Analyse secondaire du Baromètre santé 2010.
A l’initiative de l’association Le Cèdre Bleu (Lille)
Auteurs : Nathalie Lancial, Sébastien Lose, sociologues chargés de recherche
Date de parution : mars 2013

Le Baromètre Santé est une étude par questionnaire en population générale âgée de 15 à 85 ans. L’édition 2010 fait suite au Baromètre Santé 2005. Le questionnaire passé par téléphone porte notamment sur les consommations de tabac, d’alcool, de médicaments et de drogues illicites et sur de nombreux autres comportements ayant une influence sur la santé. Les résultats portent sur les habitants du Nord-Pas-de-Calais, soit 1 769 personnes (1 079 dans le Nord, et 690 dans le Pas-de-Calais), pouvant être comparés avec les résultats pour la France métropolitaine, soit 25 884 personnes.

Un contexte régional économiquement difficile

Le Nord-Pas-de-Calais représente 2,3% du territoire national et 6,2% de la population française, ce qui en fait la région métropolitaine la plus densément peuplée et la plus fortement urbanisée après l’Ile-de-France : 95% de la population du Nord-Pas-de-Calais vit en milieu urbain. Le Nord-Pas-de-Calais est aussi la région la plus jeune.

Le taux de chômage, notamment chez les jeunes et celui de longue durée, et le nombre d’allocataires de minima sociaux sont ici plus importants que la moyenne nationale. A l’inverse, l’espérance de vie est légèrement plus faible qu’en moyenne nationale.

Un état des lieux régional des addictions

La publication a pour objectifs de :
• disposer d’un état des consommations de substances psychoactives dans le Nord-Pas-de-Calais en 2010 ;
• comparer ces niveaux avec les moyennes nationales ;
• effectuer des comparaisons interdépartementales ;
• décrire les évolutions régionales entre 2005 et 2010 ;
• rechercher les facteurs individuels et territoriaux reliés aux usages abusifs.

Une triple approche

Le document propose d’abord une approche descriptive, abordant les niveaux d’usage chez les individus consommant de l’alcool, du tabac, des drogues illicites, des médicaments psychotropes et ayant des pratiques des jeux d’argent, en identifiant la proportion respective la proportion respective des abstinents, usagers simples, usagers abusifs et dépendants.

Le second angle d’approche est comparatif. La région Nord-Pas-de-Calais présente une amélioration de sa situation vis-à-vis de l’alcool depuis 25 ans, qui se caractérise par une diminution du nombre de consommateurs quotidiens. Les dernières études locales faisaient également état de niveaux d’ivresses répétées déclarées plus faibles. Pourtant les niveaux d’usages réguliers, dans la région, restent supérieurs à la moyenne nationale et les niveaux d’usages à risques restent similaires à ceux du reste de la France. Quid de ces tendances en 2010 ?

Enfin, une approche évolutive permet de confirmer ou d’infirmer des tendances en Nord-Pas-de-Calais, afin de retracer l’historique des consommations régionales.

Téléchargez l'analyse Nord Pas-de-Calais du baromètre santé 2010 de l'INPES
Téléchargez l'analyse Nord Pas-de-Calais du baromètre santé 2010 de l'INPES

Le modèle indiqué n'existe pas. Utilisation du modèle par défaut.