Mois sans tabac : comment le mettre en œuvre en temps de COVID ?

publié le  |  Imprimer

Chaque année au mois de novembre et ce depuis 4 ans, le Mois sans tabac réunit ceux qui veulent arrêter de fumer autour d’un défi commun. Dans chaque région des temps forts sont prévus. Les structures et entreprises peuvent prendre part à l’initiative : sensibilisation, défis, affichage, toutes les actions sont bonnes pour aider chacun à atteindre son objectif.
La Fédération Addiction est partenaire du Mois sans tabac en Ile-de-France et accompagne les structures qui souhaitent participer.

L’organisation de cette nouvelle édition du Mois Sans Tabac est chamboulée par le contexte sanitaire actuel. Certains d’entre vous ne pourront probablement pas mener les activités qu’ils avaient l’habitude de réaliser. Voici donc quelques informations et pistes pour vous aider à y voir plus clair et pouvoir accompagner vos publics dans le défi du Mois sans tabac.

Le Mois sans tabac en présentiel, au sein de la structure ou en externe :

Les stands ne sont pas autorisés pour cette année ! Seules les activités où les flux et la présence du public sont très maitrisables peuvent être réalisées.

Il est donc possible :

  • De proposer des consultations avancées vis-à-vis de vos partenaires grâce à certains aménagements :
    • Prévoir un espace de rencontre individuel dans la mesure du possible (mise à disposition d’un bureau, etc.).
    • Mettre en place une signalétique claire pour que les personnes respectent des distances au sol,
    • Espacer les tables pour qu’une seule personne s’adresse à un professionnel et que cela ne créé pas d’attroupement, voire mettre une seule chaise pour que la personne s’assoie si elle le souhaite
  • D’organiser des ateliers en petit comité avec un nombre de personnes réduit, un espace suffisamment large pour permettre la distanciation, le port du masque obligatoire et la possibilité de se désinfecter les mains. Pour ces ateliers il faut se référer aux consignes de l’ARS et aux protocoles que vous avez mis en place en interne.

Il est aussi toujours possible :

  • De mettre à disposition une boite à questions, faire passer un questionnaire pour que chacun puisse faire part de ses interrogations et proposer des réponses via des affiches, etc.
  • De mettre en libre-service les outils liés au Mois sans tabac : le nouveau kit, les brochures, etc. (Pour plus d’informations sur les commandes d’outils : voir ici)

Le Mois sans tabac à distance, via les outils numériques :

De nombreux outils en ligne existent pour faciliter l’arrêt du tabac. Vous pouvez donc :

  • Proposer de télécharger l’application Tabac Info Service (qui permet de solliciter des entretiens avec des tabacologues) et valoriser le site internet qui offre des réponses à de nombreuses interrogations. Pour cette nouvelle édition, le site et l’application vont d’ailleurs être renouvelés.
  • Proposer de rejoindre un groupe d’autosupport en ligne. Ils regroupent généralement une grande communauté, très active et bienveillante. Il peut ainsi s’agir :
    • Du groupe des participants au Mois sans tabac en Ile de France sur Facebook : Les Franciliens #MoisSansTabac où chacun peut poser ses questions. Des vidéos avec des interventions de tabacologues, de sophrologues seront régulièrement publiées sur ce groupe durant novembre.
    • Du groupe facebook Infovape, un groupe d’auto-support autour de la vape
    • Du groupe Je ne fume plus ! sur Facebook, une grande communauté de soutien, avec un système de parrainage.

Et pourquoi de pas continuer de proposer des téléconsultations, notamment auprès des publics de vos partenaires ?

Par ailleurs, si vous n’avez pas pu assister à l’une des nombreuses formations proposées dans le cadre du Mois sans tabac, sachez que le MOOC de la Société Francophone de Tabacologie (SFT) « Tabac, arrêtez comme vous voulez » est à nouveau accessible ici.

N’hésitez pas à nous partager vos idées d’actions compatibles avec les recommandations de Santé Publique France. Nous pourrons les valoriser pour qu’elles puissent inspirer d’autres acteurs !

Pour être dans la boucle ⤵️

Des idées à suggérer ? Besoin d’informations complémentaires ?

Marie Dumoulin
Chargée de projet
m.dumoulin@federationaddiction.fr
01.42.28.83.33