Marseille, Grenoble, St Ouen, fusillade après fusillade, les élus locaux ouvrent le débat

publié le  |  Imprimer

Les récentes fusillades nées du trafic du cannabis dans leurs villes ont conduit des maires et élus locaux UDI, Ecologistes et Socialistes à demander legalisation-cannabisl’ouverture d’un débat sur son statut légal, rejoignant l’appel du ministre Jean-Marie Le Guen.

En début d’année, les chiffres publiés par une direction du Ministère de l’Education Nationale rencontrait la proposition de tests de dépistage de la nouvelle présidente du Conseil régional d’Ile de France (projet qu’elle vient de réaffirmer) et celle d’une politique de réduction des risques par le pneumologue Bertrand Dautzenberg.

Ce projet de tests utilisables dans les établissements scolaires doit être questionné. Comme le soulignait Jean-Pierre Couteron, Président de la Fédération Addiction : «  si ces tests vous confirment que parmi les élèves à problème de votre établissement, une partie d’entre eux prend de la drogue, cela ne fait confirmer ce que vous saviez déjà. Et pour les autres élèves, qui ne posent pas de problème et qui présentent un test positif, vous faites quoi ? »

Soutenir une politique de réduction des risques et défendre une prévention qui donnent des résultats, en lien avec un dispositif centré sur les problématiques addictives des jeunes, est nécessaire. Sur tous nos territoires, les Consultations Jeunes Consommateurs déploient une stratégie d’Intervention Précoce qui fait converger les différentes actions au plus proche des familles et adolescents concernés. Elles s’appuient sur des approches validées mise en valeur par l’expertise collective de l’INSERM. Il faut finir de leur donner les moyens d’être à la hauteur des problèmes constatés.

Mais il est aussi temps de proposer une régulation plus adaptée que la vaine et dangereuse promesse d’éradication : réguler le cannabis peut se réfléchir sans ouvrir naïvement les vannes à un commerce sans contrôle. Et ce n’est pas par hasard si ce sont des élus locaux, les plus confrontés au quotidien aux conséquences de l’échec de la prohibition, qui poussent à cette évolution.

La Fédération Addiction réaffirme la nécessité d’une politique de régulation que de nombreux acteurs politiques, associatifs ou de la société civile ont pu soutenir lors de la récente session extraordinaire de l’ONU sur la politique des drogues à New-York (Ungass) et soumettre à la réflexion dans les propositions issues de l’audition publique pilotée par la FFA en avril dernier

 

Pour aller plus loin, revue de presse :

Voir l’interview de Jean-Pierre Couteron et Anne Coppel sur France Culture
Voir l’interview de Jean-Pierre Couteron sur Europe 1
Voir le sujet sur les tests cannabis sur le site PourquoiDocteur et la réaction de Jean-Pierre Couteron
Voir l’intervention du Pr Dautzenberg et la réaction de Jean-Pierre Couteron sur bfm
Voir le sujet sur la cannabis dans le magazine de la santé, avec Sterenn Bohelay et le Pr. Benyamina