Malades psychiques et justice pénale : un guide pour les proches

publié le  |  Imprimer

L’Union nationale de familles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques (Unafam) a publié un guide destiné aux proches de personnes malades psychiques confrontées à la justice pénale.

Intitulé « Comment aider un proche malade psychique confronté à la justice pénale »?, ce guide propose des informations juridiques, des pistes de réflexions ainsi que des illustrations d’expériences de proches ayant eux-mêmes vécu ce type de situations. Il a été écrit par un groupe de bénévoles, avec la contribution d’acteurs institutionnels et associatifs.

Plan du guide :

  1. Les troubles à l’ordre public conduisant à l’incarcération peuvent souvent être évités
  2. L’interpellation et la garde à vue : permettre aux officiers de police judiciaire d’identifier l’existence d’une maladie psychique
  3. A la fin de la garde à vue, la décision de poursuivre prise par le procureur, autorité décisive
  4. Les procédures de jugement expéditives du tribunal correctionnel
  5. Les procédures de jugement dites normales
  6. L’avocat, un défenseur essentiel avec lequel la famille peut coopérer
  7. Les peines dites alternatives, insuffisamment demandées
  8. L’appel, une arme à double tranchant
  9. La prison, ses règles et interlocuteurs, la possibilité d’y recevoir des soins psychiatriques et l’importance de l’exercice du droit de visite
  10. La sortie de prison, moment décisif pour la réinsertion sociale et la reprise des soins
  11. Les recours contre les abus de pouvoir et carences
  12. Des associations pour informer et aider

ANNEXES (x8)

Téléchargez le guide

Guide Unafam
Guide Unafam