Les métiers de l’humain enfin revalorisés

publié le  |  Imprimer

Manque de personnels, difficulté de recrutement… : depuis plusieurs mois, la Fédération Addiction alerte avec l’Uniopss sur la situation de plus en plus dégradée dans les établissements sociaux et médico-sociaux. À la conférence sociale du 18 février, le gouvernement a enfin annoncé une revalorisation de 183 € nets par mois pour les salariés de ces structures, par équité avec les mesures du Ségur de la santé.

Vendredi 18 février, à la « conférence des métiers de l’accompagnement social et médico-social », le Premier ministre Jean Castex a enfin annoncé la revalorisation immédiate des salaires dans le social et le médico-social à hauteur de 183 € net par mois. Cette annonce fait suite à plusieurs mois de mobilisation par les organisations du secteur, mobilisation dans laquelle la Fédération Addiction a pris toute sa place.

Jusqu’à 30 % de postes vacants

Depuis plusieurs mois, les organisations et fédérations du social et du médico-social, réunies au sein de l’Uniopss, alertent les pouvoirs publics : le manque d’attractivité des métiers du social et du médico-social met l’accueil des publics en grave difficulté. Dans le secteur de l’addictologie mais aussi dans l’accompagnement des personnes âgées, des sans-abris et personnes précaires ou dans la protection de l’enfance, on dénombre 15 à 30 % de postes vacants. 70 % des employeurs rencontrent des difficultés à recruter.

Alors que le Ségur de la santé avait permis l’augmentation des salaires pour le personnel soignant, cela ne s’appliquait pas dans les secteurs sociaux et médico-sociaux. Depuis octobre, des actions ont donc eu lieu afin de revendiquer non seulement la revalorisation immédiate de la rémunération de tous ces métiers de l’humain à hauteur de 183 € nets par mois mais aussi d’engager une stratégie d’ensemble en faveur de l’attractivité de ces métiers essentiels à notre société.

Une mobilisation qui paye

Dans la suite de son engagement au sein du Ségur de la santé, la Fédération Addiction s’est fortement impliquée dans la mobilisation interassociative en amont de la « conférence des métiers » du 18 février : semaine de mobilisation du 24 au 30 janvier 2022, pétition (près de 25 000 signataires) et publication d’une tribune dans Le Monde. Nous nous félicitons donc des annonces qui y ont été faites, notamment la revalorisation des salaires des professionnels du social à hauteur de 183 € nets par mois, par équité avec les personnels soignants. Cette revalorisation interviendra dès avril 2022.

Par ailleurs, des discussions auront lieu afin d’aboutir à la signature d’une convention collective unique pour le secteur qui devra résoudre les freins à l’engagement de professionnels dans les métiers de l’humain. Des annonces ont également été faites en ce qui concerne la formation des professionnels et la reconnaissance de leur expérience, la qualité de vie au travail et l’extension des mesures du Ségur aux soignants jusque là non concernés.

La Fédération Addiction continuera, avec ses partenaires, à être vigilante sur l’application de ces mesures dans l’objectif d’améliorer l’accueil, l’accompagnement et le soin des personnes concernées.

📄 Lire le communiqué du Premier ministre et de l’Assemblée des départements de France

📄 Lire le communiqué de l’Uniopss