Les CJC ont le vent en poupe

publié le  |  Imprimer

CJC BretagneA l’interface de la prévention et du soin, les Consultations Jeunes Consommateurs (CJC) sont des dispositifs essentiels pour favoriser le repérage et, si besoin, la prise en charge précoce des consommations de substances psychoactives et des pratiques addictives des jeunes.

Avec près de 300 CJC sur le territoire, elles sont insuffisamment connues ou reconnues à leur juste mesure aussi bien auprès du grand public que des professionnels travaillant en lien avec les jeunes (éducation, justice, dispositifs jeunesse, missions locales, etc.).

Pour mieux faire connaître ces dispositifs et sensibiliser aux conduites addictives des jeunes, l’INPES prévoit tout début 2015 le lancement d’une vaste campagne nationale de communication :  spots TV sur les consommations et pratiques à risque (alcool, cannabis, jeu), flyers et affiches diffusés aux médecins généralistes et professionnels de la santé scolaire, campagne d’affichage, actions sur les réseaux sociaux, etc.

De son côté, l’ARS Bretagne a lancé début octobre une campagne régionale visant à mieux faire connaître les 25 CJC de son territoire : site internet, page Facebook , spot audio sur les radios jeunes, bannières web, affiches, dépliants d’information et un slogan percutant « À cran ? Passe nous voir avant d’être accro ».

Un contexte favorable pour les CJC qui peut être mis à profit pour se rapprocher et sensibiliser les partenaires locaux à la mise en place de programmes de prévention et d’intervention précoce.